Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les anglophones sont toujours à gauche !

Les anglophones sont toujours à gauche !

La réponse est :
Paru le vendredi, 02 septembre 2016 08:00

Non, les citadins de la partie anglophone du Cameroun ne conduisent pas (encore) avec le volant à droite comme leurs cousins Anglais. Toutefois, il est certain que la colonisation a creusé un léger fossé culturel entre la partie francophone et la partie anglophone du pays. Les deux se regardent très souvent en chiens de faïence au point où les « anglos » sont taxés de « personnes toujours à gauche ».

A gauche de quoi ? On ne sait pas vraiment. Ce qui est visible, les deux camps ont des divergences dans les us et coutumes  et surtout au niveau de leur système éducatif respectif.

D’un côté le Certificat d’études primaires (Cep)  est le premier diplôme d’un élève du système francophone. Et de l’autre côté, ne vous attendez pas à la traduction en français. On parle de First School Leaving Certificate. Remarquez que toutes les premières lettres sont en majuscule. La différence passe aussi par les lettres. D’aucuns disent que les « Anglos » sont atteints de « majusculite » prononcée.  Ce qui ne les empêche pas de sanctionner l’enseignement secondaire par le General Certificate of Education Advanced Level, l’équivalent du baccalauréat chez les francophones.

Et les francophones feignent de supporter avec allégresse, la pléthore de matières qu’il faut valider pour réussir au baccalauréat ; pendant qu’un anglo n’aura qu’à avoir une moyenne supérieure ou égale à 10/20 sur au moins 4 matières pour obtenir son General Certificate of Education Ordinary Level (équivalent du Brevet d’études du premier cycle). Ces disparités s’étalent jusqu’à l’enseignement  supérieur. Ce qui a conduit le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo (un francophone) à envisager d’harmoniser les deux systèmes. Les enseignants et caciques du système anglo ont dit « Niet » ! Mais cette option reste en étude ; d’autant plus qu’elle a été abordée, il y a plus de deux décennies, lors des Etats généraux de l’éducation en mai 1995.

Pourtant, les franco envoient de plus en plus leur progéniture dans le système anglo pour faire « in ». « A vrai dire, les élèves anglophones sont plus disciplinés, respectueux et rigoureux », remarque un dirigeant du collège Saint Benoît, l’un des rares collèges bilingues de Yaoundé. Au final, les anglos sont plus adroits ; même si leur bouffe à l’huile rouge passe en travers de la gorge de certains francophones.

Dernière modification le jeudi, 15 septembre 2016 07:40

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants