Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il existe une association des homonymes de Paul Biya

Il existe une association des homonymes de Paul Biya

La réponse est :
Paru le dimanche, 11 septembre 2016 18:34

De nombreuses personnes portent le nom de Chantal ou de Paul Biya. A tel point qu’une association se serait constituée et qu’elle aurait sollicité la générosité de l’Etat camerounais.

Etre homonyme du président de la République fait pousser des ailes. Après avoir fait parler de lui, Paul Biya, le président exécutif de l’Association des homonymes du couple présidentiel Paul et Chantal Biya (AHCP), ne vit plus au Cameroun.

« Il réside dorénavant à l’étranger, plus précisément en Belgique», renseigne son acolyte, joint au téléphone et interrogé sur le destin de ce regroupement qui avait a fait couler encre et salive en 2015.

Le numéro de téléphone de ce complice qui refuse de s’identifier, figure sur une lettre envoyée en mars 2015 dans les services du ministère de l’Agriculture et du développement rural. L’objet de cette correspondance mentionne une « demande d’aide par l’attribution des marchés publics ».

006 assoc

En clair, Paul Biya, l’auteur de la demande d’aide, espérait obtenir des « petits marchés publics » qui permettraient aux membres de son association (qui n’a pas de récépissé légitimant son existence, Ndlr) de développer des petites entreprises. A travers cette quête d’autonomie financière, le plus important pour l’association serait « d’encourager le chef de l’Etat dans sa lutte contre Boko Haram et aussi pour sa lourde mission », lit-on. Les noms communs donnent visiblement droit au destin commun. Avait-il eu une suite « favorable à sa demande ». Le complice de Paul Biya feint d’ignorer les tenants et aboutissants de cette initiative. « Je ne suis pas tout à fait impliqué dans cette affaire, jure-t-il au téléphone. Il (Paul Biya, président de l’Ahcp) n’avait pas de téléphone et je lui ai permis de mettre mon numéro de téléphone sur sa demande d’aide. C’est lui seul qui connait les membres de son association », dit-il sans conviction.  

Toutefois, il existe bel et bien un nombre important de personnes portant le nom de Paul et Chantal Biya. D’ailleurs, en décembre 2010, la première dame recevait une centaine d’enfants portant son nom et celui de son époux, pour « l’arbre de noël ». La cérémonie a eu lieu au « Complexe scolaire les Coccinelles », l’école des enfants de l’élite administrative. Plus de 400 cadeaux avaient alors été distribués, rapportait le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune. A l’occasion, les récipiendaires apprenaient qu’ils ont un devoir de « rectitude morale et un goût prononcé pour l’effort.» Manifestement, le message n’a pas été diffusé auprès de tous les homonymes du chef de l’Etat…

M.N.M.

Dernière modification le jeudi, 15 septembre 2016 12:47

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants