Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La police serait le secteur le plus corrompu au Cameroun ?

La police serait le secteur le plus corrompu au Cameroun ?

La réponse est :
Paru le mardi, 03 janvier 2017 07:40

L’image d’un policier prenant de l’argent pour laisser passer un conducteur hors-la-loi, serait courante sur les principaux axes routiers du Cameroun.

Le phénomène marque les esprits et fait dire que la police est le secteur d’activité où la corruption fait davantage son lit. C’est en effet ce qui ressort de l’enquête de perception publiée en 2015 par l’organisation Transparency International. Sur un échantillon de 1182 adultes (de plus de 18 ans), 56% d’entre eux pensent que les institutions les plus corrompues parmi les citoyens au Cameroun, sont la police et les agents des services des impôts (54%) contre 18% pour les leaders religieux. Cela reste donc une perception généralisée.

On imagine bien qu’à force de voir les chauffeurs de taxi, ceux de vieux cars, et autres véhicules défectueux, glisser des pots de vin dans la poche des « hommes en tenue », les Camerounais ont fini par se persuader que la Police est gangrénée par la corruption. Un fléau, qui, selon Transparency International Cameroon est « l'une des trois premières préoccupations au Cameroun, après le chômage et la santé.» Selon cet organisme, le mal pourrait être guéri avec l’adoption d’une loi anti-corruption qui réprimande l’enrichissement illicite et la mise en application de l’art 66 de la Constitution, sur la déclaration des biens et avoirs. Un serpent de mer…

M.N.M.

Dernière modification le mardi, 03 janvier 2017 07:45

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants