Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La ville de Kumbo était-elle à feu ce lundi ?

La ville de Kumbo était-elle à feu ce lundi ?

La réponse est :
Paru le mardi, 05 septembre 2017 10:30

Il se dit que des bâtiments administratifs ont été incendiés hier, jour de rentrée scolaire. Vrai ?

Des témoignages rapportent que la ville de Kumbo, dans la zone anglophone du Cameroun, est militarisée en ces jours de rentrée scolaire. Et qu’il y a eu un affrontement hier entre les forces de l’ordre et des instigateurs de l’opération «Gost town » (ville morte en français).

Des tracts ont circulé à ce propos, interdisant aux parents d’envoyer leur(s) enfant(s) à l’école. On y apprend qu’il y a eu des morts sur le carreau dont un adolescent de 16 ans. Dans un communiqué de presse signé hier, le gouvernement a une toute autre version. Le ministre délégué en charge de la Défense renseigne que les échauffourées actuellement décriées découlent « d’un malheureux incident au cours d’une  opération de lutte contre les stupéfiants dans la matinée du 4 septembre 2017 au lieu-dit Kisem, département du Bui, région du Nord-Ouest.»

Le ministre mentionne que les éléments de la gendarmerie locale ont essuyé une riposte armée de la part de civils. On apprend qu’un gendarme a été blessé dans la foulée, et qu’en légitime défense, les autres éléments ont ouvert le feu sur la population ; ce qui a fait un mort.

Les habitants ont alors pris d’assaut les bâtiments administratifs. D’où les photos d’incendie qui circulent sur la toile.

En rappel, la partie anglophone du pays, notamment les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest sont sujettes à une crise politique depuis novembre 2016.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le mardi, 05 septembre 2017 10:33

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants