Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les brasseries camerounaises utilisent-elles des fruits pour fabriquer des boissons gazeuses sucrées?

Les brasseries camerounaises utilisent-elles des fruits pour fabriquer des boissons gazeuses sucrées?

La réponse est :
Paru le jeudi, 05 octobre 2017 05:51

Selon la légende, l’on n’a jamais vu des camions de fruits stationnés dans les usines brassicoles.

Comment les entreprises brassicoles opèrent-elles pour fabriquer des boissons gazeuses sucrées ? Utilisent-elles des fruits ? Mystère et boule de gomme pour les citoyens ordinaires qui se perdent parfois en conjectures. Car, la majorité d’entre eux ne se souviennent pas avoir déjà vu des producteurs de fruits (pamplemousse, orange, ananas, grenadine, etc.) faire des livraisons dans une brasserie du pays.

Une source autorisée dans une société brassicole basée à Yaoundé a accepté de livrer un pan de la composition des boissons gazeuses sucrées. « On utilise souvent des extraits de fruits. Donc ce ne sont pas des fruits, eux-mêmes », révèle la source. Elle ajoute que pour la composition de certaines boissons « fruitées », l’on utilise généralement du dioxyde de carbone, beaucoup de sucre, des extraits végétaux, de l’acide phosphorique comme agent de conservation, et des colorants.

Sur le marché camerounais, l’on retrouve donc plusieurs boissons fruités mais sans fruits, en fait. Elles se déclinent en plusieurs parfums: pêche, citron, grenadine, orange, pamplemousse,  ananas, etc.

S.A

Dernière modification le jeudi, 05 octobre 2017 06:59

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants