Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le préfet du département de la Manyu a effectivement annulé sa décision d'évacuer des villages dans le Sud-Ouest

Le préfet du département de la Manyu a effectivement annulé sa décision d'évacuer des villages dans le Sud-Ouest

La réponse est :
Paru le mardi, 05 décembre 2017 02:41

Joseph Oum II a déclaré par voie de presse, le 2 décembre 2017, qu’il « retire » son propre communiqué publié la veille.

Dans la journée du 1er décembre 2017, un communiqué attribué à Joseph Oum II, le préfet du département de la Manyu (Sud-Ouest), a circulé sur les réseaux sociaux. Le document demandait aux populations de certaines localités d’évacuer les villages parce qu’une opération militaire était en vue afin de traquer les assassins de militaires et policiers tués ces dernières semaines dans les zones anglophones du Cameroun.

Le document est vrai malgré la polémique qui a entouré la paternité dudit communiqué. En témoigne une interview que le préfet a accordée le 2 décembre à Radio Evangelium, une radio locale. « Je demande de retirer ce communiqué et de considérer que j’appelle à une franche collaboration entre les populations et les forces de l’ordre », a déclaré Joseph Oum II.

Mais il faut noter que le rétropédalage du préfet fait suite à une sortie médiatique du gouverneur du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilai, qui a rapporté cette mesure sécuritaire.

En effet, dans un contre-communiqué publié le 2 décembre 2017, le gouverneur a informé les populations du département de Manyu et spécialement certaines communautés villageoises prises de panique que le communiqué diffusé par le préfet est « de nul effet ».

« Par conséquent, le gouverneur demande aux populations de rester calmes, de rester dans leurs villages et les rassure que toute action militaire qui pourrait être menée est pour protéger les populations », écrit Bernard Okalia Bilai. Dans cette perspective, le gouverneur encourage les populations à collaborer avec les forces de maintien de l’ordre.

S.A

Dernière modification le mardi, 05 décembre 2017 02:46

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants