Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La marque Gucci aurait-elle imité le design des sandales à la camerounaise ?

La marque Gucci aurait-elle imité le design des sandales à la camerounaise ?

La réponse est :
Paru le jeudi, 06 avril 2017 13:31

Il se dit que cette marque italienne s’est inspirée des « Ekambi » pour sa nouvelle collection. Est-ce fondé ?

Au Cameroun, la tendance est de nouveau aux sandales en plastique alias Batoula, Tchaka, Dschang tchouss, Matanga, Konami etc.

La mode s’en rappelle d’autant plus que la marque Gucci a remis au goût du jour ces chaussures devenues désuètes. Pour les « dschang tchouss » de marque Gucci, prévoir 390 euros s’il vous plait. Et voilà l’animateur Pascal Pierre qui s’en offusque sur sa page Facebook : Quoi ? 260 000 francs Cfa pour des chaussures qui lui sont si familières ? En effet, les « tchaka » apparaissent au Cameroun grâce à la société Batoula fondée en 1975 par Noucti Tchokwago.

Ses célèbres sandales en plastique sont alors pratiques pour affronter la route, surtout en saison pluvieuse.

Des générations de Camerounais ont marché avec ces sandales jusqu’à la démocratisation du secteur des chaussures. Depuis lors, les « Ekambi » sont tombées aux oubliettes. Et voilà que depuis peu, elles redeviennent populaires.

15S

Roger Samnig, le leader du groupe de musique urbaine X Maleya, en arbore d’ailleurs dans leur clip « Mon mariage ». Il décale son look costume cravate avec des Dschang tchouss blanches. Gucci n’a donc pas inventé la roue, mais la marque sait la sublimer. Et de toutes les façons, dans la mode tout se transforme !

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 06 avril 2017 13:41

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants