Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les membres du X Maleya ont-ils réellement été faits notables bamiléké ?

Les membres du X Maleya ont-ils réellement été faits notables bamiléké ?

La réponse est :
Paru le lundi, 08 mai 2017 11:15

Il se dit qu’ils ont reçu des attributs liés à cette fonction, par le chef des Foto, dans la région du l’Ouest. Vrai ?

Plusieurs photos montrent Haïs, Auguste et Roger, arborant des vêtements de notabilité en pays Bamiléké. Il se dit d’ailleurs que ces trois membres du groupe de musique X Maleya ont été faits notables de la chefferie Foto, dans la ville de Dschang, région de l’Ouest. Ils ont certes été anoblis samedi 6 mai dernier par le roi de cette chefferie traditionnelle, mais leur notabilité est juste celle que reçoivent généralement les hôtes de marque.

Car, quand on parle de notables en pays bamiléké, on fait référence au très sélect conseil des 9 notables qui entourent le chef ; ou au conseil de chefferie. Ce qui n’est pas le cas de nos trois chanteurs. « Les membres du X Maleya sont dorénavant assimilables aux princes de la chefferie Foto. Mais leur titre ne leur confère aucune responsabilité vis-à-vis du royaume Foto. Ils sont comme on pourrait dire, des ministres sans portefeuille », renseigne Léonard Fandja, grand notable de la chefferie Bantoubo, dans le département du Ndé.

Campus tour

D’ailleurs, ni Haïs, Auguste ou  Roger n’est ressortissant de la région de l’Ouest, encore moins de la communauté Foto. « Cela dit, s’il y a une rencontre entre les ressortissants Foto et que des membres du groupe X Maleya arrivent, ils auront droit à une place de choix, puisqu’anoblis par le chef lui-même ! », explique Léonard Fandja. L’ennoblissement du X Maleya à Dschang s’est fait en marge du lancement de leur « campus tour », qui se poursuivra dans 7 autres villes du pays.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le lundi, 08 mai 2017 11:22

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants