Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il se dit que le spectacle « Asu Zoa »  de Dieudonné est un acronyme de Zionist Organization of America
35%
39%
26%

Il se dit que le spectacle « Asu Zoa » de Dieudonné est un acronyme de Zionist Organization of America

La réponse est :
Paru le vendredi, 09 juin 2017 07:25

Il parait que le titre du spectacle de l’humoriste Dieudonnée Mballa Mballa serait inspirée d’une organisation pro-israelienne américaine.

En 2014, l’humoriste Dieudonné Mballa Mballa présente un nouveau spectacle : « Asu Zoa ». "Asu zoa", qui signifie « la tête » ou « le front de l’éléphant », selon la traduction qui en est faites de l’éton, du manguissa ou de l’ewondo, toutes des langues du peuple béti du Cameroun. 

Certaine critiques dénoncent un double langage  de l’humoriste. « Asu Zoa » serait une anagramme de USA ZOA, acronyme de Zionist Organization of America, la plus ancienne organisation pro-israélienne aux Etats-Unis.

En réalité, si l’on s’en tient au titre du spectacle, « Asu Zoa » dans la tradition béti est le nom donné à une grande prêtresse d’un rite solennel de protection contre les forces nuisibles.

Dans l’ouvrage,  Femmes du Cameroun, mères pacifiques, femmes rebelles,  rédigé sous la Direction de Jean Claude Barbier, Il s’agit d’un rituel de force et de fécondité réservé aux femmes, dénommé le Ngas. Durant ce rituel, la prêtresse suspectée d’ « evu », entendez « graine de méchanceté » ou « sorcellerie »  devait démontrer son innocence en faisant tomber un bananier d’un coup de machette. Si le bananier ne touchait pas le sol du premier coup, elle devait recommencer puis avouer ses forfaits. Elle subissait alors les rites de purification.

Si par contre le bananier touchait le sol d’un coup, elle pouvait alors présider efficacement à la suite du rituel de protection pour elle et ses congénères. 

Dernière modification le vendredi, 09 juin 2017 07:28
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants