Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des militaires sont-ils aussi maîtres d’école à l’Extrême-nord du Cameroun ?

Des militaires sont-ils aussi maîtres d’école à l’Extrême-nord du Cameroun ?

La réponse est :
Paru le jeudi, 09 novembre 2017 15:02

Il se dit que certains soldats officient aussi comme enseignants dans cette partie du pays minée par le terrorisme. Vrai ?

 

Ces images font actuellement le tour de la toile. En réalité, elles proviennent de la cellule de communication du ministère de la Défense du Cameroun, dont le colonel Didier Badjeck est le responsable.

Ce dernier explique que les militaires en faction dans la partie septentrionale du pays, où ont cours des exactions de la secte terroriste Boko Haram, prennent régulièrement la craie pour enseigner.

3831 SBBC

Sur ces images, un soldat dispense des cours aux élèves, un 31 octobre 2017. Le colonel explique qu’il s’agit là d’une opération courante dans les zones comme Fotokol ou ailleurs. Au préalable, certains militaires acceptent de suivre des formations à l’Ecole normale d’instituteurs de l’enseignement général –Enieg- pour instruire dans les zones à risque.

Ils y enseignent parce que, apprend-on, les civils affectés dans ces régions ont peur de prendre fonction. Ces militaires les remplacent donc entretemps. 

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 09 novembre 2017 15:08

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants