Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les Bassa’a descendraient d’Egypte

Les Bassa’a descendraient d’Egypte

La réponse est :
Paru le vendredi, 10 février 2017 05:59

Un mythe raconte que ce groupe ethnique serait descendant des pharaons de l’Egypte antique. Vrai ?

La légende rapporte que les lointains ancêtres du groupe ethnique Bassa’a-Mpoo-Bati vivaient dans l’Egypte ancienne vers le Xè siècle. Et que plus tard, pour échapper à leurs nombreux ennemis, ils traversèrent des mers et des contrées pour déboucher dans une grotte mystérieuse, appelée aujourd’hui Ngog Lituba au Cameroun. Ils s’engouffrèrent dans ce refuge qu’une araignée s’empressa de fermer d’une gigantesque toile. Les poursuivants des Bassa’a passèrent ainsi sans se douter de leur présence. Ce mythe est depuis lors, le socle de l’attachement des peuples Bassa’a-Mpoo-Bati (regroupés au sein de l’association Mbog Liaa) à la grotte Ngog Lituba (photo). Le président de l’association Mbog Liaa, Jérôme Minlend, expliquait que les Bassa’a-Mpoo-Bati sont «viscéralement attachés à cet endroit de façon mythique et mystique.»

Les gardiens de la tradition orale appelés «Mbombog » se chargent de perpétrer le mythe sur l’origine égyptienne des Bassa’a. «Si des fouilles archéologiques étaient faites, elles montreraient, à n’en pas douter, les traces de cette ancienne civilisation qu’une météorite aurait en partie détruite», croit savoir Mbombog Mbog Bassong. Ce dernier rajoute que les peuples bassa-Mpoo-Bati «ont coexisté depuis l’Egypte des pharaons dont ils constituaient le clergé sacerdotal (les prêtres savants), à en juger le taux de recouvrement important quand on apprécie les noms des dieux égyptiens dans les langues et la pensée de cette communauté.»

Certains historiens égyptologues défendent aussi cette thèse. En attendant qu’elle soit universellement acceptée, on est libre de croire…ou pas.

M.N.M.

Dernière modification le vendredi, 10 février 2017 06:05

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants