Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des sorciers de l’Est auraient réclamé des sacs de riz et d’oignons pour arrêter de couper mystiquement le courant

Des sorciers de l’Est auraient réclamé des sacs de riz et d’oignons pour arrêter de couper mystiquement le courant

La réponse est :
Paru le lundi, 10 avril 2017 11:33

Une lettre contenant leurs doléances au directeur de l’ancienne Sonel circule actuellement. Est-elle fondée ?

L’histoire date en réalité de 2014, mais est actualisée par un partage viral d’une curieuse lettre sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une lettre signée le 8 avril 2014 par le sous-préfet de l’arrondissement de Moloundou, dans la région de l’Est, et adressée à Jean David Bilé, l’ancien directeur général de la société d’électricité Aes-sonel, devenue Eneo. Dans cette note qui se veut sérieuse, M. Avom Dang  se faisait le  porte-parole d’un groupe de sorciers. Ces derniers posaient des ultimatums pour qu’ils arrêtent de vandaliser mystiquement les infrastructures de Aes Sonel et stoppent ainsi les coupures intempestives d’électricité dans cette localité. Le fait peut être drôle, pourtant les plaignants étaient très sérieux dans leurs demandes.

Oignons

Les sorciers réclamaient entre autres, des sacs de riz, savon, oignons, sac de sel, 20 litres de vin traditionnel et de l’argent en espèces pour le déplacement du sous-préfet et de son état-major... Le sous-préfet souligne d’ailleurs que « les sorciers, après avoir déroulé leur chapelet de besoins, [nous] ont avoué que si la Sonel connait autant de déboires, c’est parque cette dernière n’a jamais procédé à l’inauguration officielle de ses installations dans cette partie du pays ». Lesquelles installations empêcheraient aux sorciers de procéder sereinement à l’atterrissage de leur avions mystiques.

Cette fameuse lettre avait fait les choux gras de la presse il y a 3 ans. Curieusement, les coupures restent légion à l’Est, en témoignent des habitués des lieux. « À Moloundou, le courant électrique est même aux oubliettes », poursuit Sébastien, journaliste. Il faut croire que depuis le temps, la société nationale en charge de l’électricité n’a pas pris au sérieux les menaces des sorciers coupeurs de courant…

Capture décran 2017 04 10 à 13.33.30

Capture décran 2017 04 10 à 13.33.35

 

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le lundi, 10 avril 2017 12:13

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants