Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Est-il exact que le Cameroun pourrait rejouer les matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2018?

Est-il exact que le Cameroun pourrait rejouer les matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2018?

La réponse est :
Paru le mardi, 10 octobre 2017 15:45

Une requête aurait déposée dans ce sens au Tribunal fédéral suisse.

 

« Bravo aux Lions Indomptables pour cette belle victoire. Contrairement à ce que l'on peut croire, ce n'est pas encore fini pour Russie 2018 ! ». Dixit Hamadou Babba Abdouraman, président de de l’équipe de football « Etoile Filante de Garoua », le 7 octobre 2017. Il réagissait ainsi à la suite du match remporté par le Cameroun contre l’Algérie, par un score de 2 buts à zéro. Un match pour l'honneur car, mathématiquement, les deux pays sont éliminés.

D'autant plus que, l’équipe fanion de football du Cameroun avait grillé ses chances de qualification pour le Mondial 2018, le 4 septembre 2017 à Yaoundé, après un match nul à domicile face aux Super Eagles du Nigeria, qui les avaient étrillés trois jours plus tôt au Nigeria, par un score sans appel de 4 buts à 0.

En fait, explique Abdouraman, celui-là même qui a imposé par voie juridique, il y a peu, un comité de normalisation de la Fifa à la Fédération camerounaise de football, le Cameroun pourrait rejouer les matchs qualificatifs. D'après lui, « pour le moment, le Nigeria est présumé qualifié pour la Coupe du monde de la Fifa Russie 2018. Mais c'est sous réserve de l'arrêt qui sera rendu par Tribunal fédéral suisse (cour suprême) dans la procédure 4A_426/2017/ABS/ech qui concerne la reprogrammation des matches Algérie-Cameroun, Cameroun-Zambie, Nigeria-Cameroun et Cameroun-Nigeria ». Il ajoute : « Comme personne ne peut prévoir ce que dira ce Tribunal, l'on peut donc raisonnablement rêver ».

Hamadou Babba Abdouraman appuie cette possibilité sur le fait que l’exécutif qui a engagé les Lions indomptables lors des matchs qualificatifs pour ce Mondial a été reconnu illégal par la Fifa. Il est donc logique que les actes posés par cet ancien exécutif de la Fecafoot ne soient pas pris en compte.

Sauf, bien sûr, le sacre des Lions indomptables à la Coupe d’Afrique 2017 au Gabon. Et pour cause explique M. Abdouraman, l'appel devant le TAS a été fait le 6 février 2017, lendemain de la finale de la CAN. « Compte tenu des délais prévus et des précautions prises au plan juridique, aucune entité ne peut aujourd'hui remettre en cause le sacre des Lions Indomptables au Gabon », précise-t-il.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mardi, 10 octobre 2017 15:51

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants