Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait que les Chinois fabriquent et vendent du riz en plastique sur le marché extérieur
35%
36%
29%

Il parait que les Chinois fabriquent et vendent du riz en plastique sur le marché extérieur

La réponse est :
Paru le lundi, 12 juin 2017 05:59

Il se dit que ce riz en plastique provenant de la Chine est surtout importé dans les pays africains.

Depuis le début du mois de mai sur les réseaux sociaux, un sujet  crée le buzz. Un nombre important d’internautes publie et partage des images et des vidéos  du processus de fabrication du riz.

Seul bémol, le riz que l’on voit n’est autre que le résultat de l’étirage et de la découpe de films plastiques. Dans la plupart de ces fichiers, il est dit que des entreprises chinoises, peu scrupuleuses par soucis d’économie utilisent du plastique comme substitut au riz et que leurs principaux clients sont les pays africains. Certains internautes persuadés d’être des victimes de la supercherie s’adonneront à d’importantes  démonstrations vidéo.

Il s’agit d’une imposture. C’est notamment ce que révèlent les résultats de la première phase d’une étude triptyque publiée et réalisée par l’émission « les observateurs » de la chaîne d’informations France 24 le 09 juin dernier. Les grains de riz présentés sont en réalité des granulés en plastiques fabriqués et vendus pour protéger des objets fragiles.

« Les observateurs » s’adressent à un toxicologue, le docteur Alfred Bernard qui illustre en testant du riz fabriqué par une marque de renom, qu’il est possible de brûler du riz. Ils font également appel à l’expertise du directeur de l’institut technique alimentaire de Dakar, le Docteur Fallou Sarr qui démontre qu’au-delà de deux ans, et à cause de ses composantes (l’amylose et l’amylopectice), le riz peut rebondir, coller ou sécher comme de la plasticine.

Dernière modification le lundi, 12 juin 2017 06:03
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants