Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un gynécologue radié en France de l’Ordre des médecins exerce au Cameroun

Oui, un gynécologue radié en France de l’Ordre des médecins exerce au Cameroun

La réponse est :
Paru le mercredi, 13 décembre 2017 16:59

Il se dit que Dr François Suzanne est interdit d’exercer et pourtant il le fait à Yaoundé. Vrai ?

L’alerte est venue d’un message  posté le 5 décembre 2017 sur Twitter. « Un gynécologue français, radié par l'Ordre des médecins et condamné par la justice française pour abus sexuels en 2003, exerce au calme au CHRACERH à Yaoundé. Formidable. Extraordinaire. Epoustouflant.», note le tweet d’une prénommée Sonia.

05608-in-1-SBBC--CHRACERH_.jpg

Elle parle du Dr François Suzanne, 73 ans, qui a effectivement été interdit d’activité ; comme le rapporte le journal français Le Point en 2003: « Il est encore à ce jour l'unique gynéco français nommé à la prestigieuse université Stanford (Californie). Mais le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand vient de requérir contre lui deux ans de prison ferme et une interdiction définitive d'exercer (délibéré le 5 mai). Déjà condamné en 2000 pour des faits analogues sur une patiente, il comparaissait cette fois pour agression sexuelle sur cinq femmes. »

05608-in-2-SBBC--CHRACERH_.jpg

Cf :http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-19/la-chute-d-un-grand-gyneco/920/0/54509#

Interdit d’exercer, Dr François Suzanne offre pourtant ses services au  Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en chirurgie endoscopique et Reproduction humaine de Yaoundé (CHRACERH).

Une enquête menée par nos confrères de newsducamer.com révèle que « Dr François Suzanne est un saisonnier,  il exerce dans cet hôpital  quand on le sollicite mais cela fait des semaines qu’il  ne vient plus ».

Cf :http://newsducamer.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=1359:enquete-verite-sur-le-pr-francois-suzanne-du-chracerh&Itemid=110

 Interrogée par notre confrère, une source interne au  CHRACERH  souligne avec admiration que ce gynécologue s’occupe  essentiellement de la chirurgie plastique  mammaire dans ce centre. « C’est un véritable scandale qu’un malade travaille au Cameroun en toute impunité! » s’exclament des internautes. A la suite de son tweet partagé plus de 1200 fois, Sonia rajoute avec colère : « C'est fou. J'ai googlisé-faire des recherches sur Google, Ndlr- pour être sûre (radiation, agression), c'est avéré. J'ai demandé à une source sûre s'il travaille bien au centre hospitalier, on m'a envoyé une photo de lui au mariage d'un autre employé, et même indiqué sa maison mdr. Im shook!!! ».

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le mercredi, 13 décembre 2017 17:03

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants