Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le palais de Foumban n’est pas inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco

Non, le palais de Foumban n’est pas inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco

La réponse est :
Paru le vendredi, 15 décembre 2017 15:15

Dans l’imagerie populaire, cette œuvre architecturale fait partie des sites préservés par l’organisation mondiale sus-mentionnée. Vrai ?

Le palais royal de Foumban est certes un joyau architectural, mais il n’est pas (encore) inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Le Cameroun enregistre deux sites inscrits dans cette liste très sélective. On compte la Réserve de faune du Dja, créée en 1959 au Sud-ouest du pays, et le Tri-national de la Sangha que partagent le Sud-est du Cameroun avec les Républiques du Congo et de la Centrafrique. Il existe par ailleurs une liste indicative de 12 sites que le Cameroun a proposés pour inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco. On y retrouve entre autres, la chefferie Bafut, les chutes de la Lobé, le parc national de Waza.
cf: http://whc.unesco.org/fr/etatsparties/cm

D’autre part, des critères précis sont établis par l’Unesco pour qu’un site figure sur la liste des patrimoines dont la protection est essentielle au monde. Parmi les 6 critères, il faudrait «  offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine » ; il faudrait que le site représente des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
Cf : http://whc.unesco.org/fr/criteres/

5736 bovgx copy

Le palais du sultan Bamoun, construit en 1917 et abritant l’ancien musée royal est d’une richesse inouïe pour l’histoire du peuple Bamoun. Il retrace l’épopée de ses rois, ses héros, et le fondement de sa culture. Mais son inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco n’est visiblement pas à l’ordre du jour. L’amalgame vient manifestement du fait qu’en 1980, ce palais a bénéficié d’un vaste programme de rénovation initié par l’Unesco. http://unesdoc.unesco.org/images/0004/000447/044704fb.pdf

M.N.M.


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants