Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il est bien vrai que le nom d'un décédé s'est retrouvé sur la liste des admissibilités du concours de l'Enam 2017

Il est bien vrai que le nom d'un décédé s'est retrouvé sur la liste des admissibilités du concours de l'Enam 2017

La réponse est :
Paru le vendredi, 15 décembre 2017 20:10

Mort le 9 octobre 2017, Claude-Malsaints Mvogo est pourtant déclaré major de la section administration des affaires sociales

Ça l’air incroyable mais c’est vrai. Le nom d’un mort s’est retrouvé sur la liste des admis au concours de l'Enam (École nationale d'administration et de magistrature). Il s’agit de Claude-Malsaints Mvogo, décédé le 9 octobre 2017 et enterré le 11 novembre 2017, cinq jours avant le début des épreuves orales de l'Enam, section administration des affaires sociales.

Le programme des obsèques de Claude-Malsaints Mvogo est même disponible sur internet. Il a été inhumé à Meyo Biboulou, dans la région du Sud.

A l’Enam, la direction générale se défend en indiquant qu’elle n’est pas responsable de ce couac. « Les résultats du concours sont publiés par le ministre de la Fonction publique », déclare une source. Du côté de la fonction publique, c’est le silence sur cette affaire plutôt curieuse.

En rappel, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Michel Ange Angouing, a annulé, puis autorisé la publication des admissibilités aux épreuves orales des concours d’entrée aux cycles « A » et « B » des divisions Magistrature, Administration et Régies  Financière de l’Enam les 16 et 17 novembre 2017.

S.A

Dernière modification le vendredi, 15 décembre 2017 20:14

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants