Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il existerait un pavillon Samuel Eto’o à l’hôpital Laquintinie en hommage à Monique Koumatekel

Il existerait un pavillon Samuel Eto’o à l’hôpital Laquintinie en hommage à Monique Koumatekel

La réponse est :
Paru le jeudi, 16 mars 2017 06:03

Il se dit qu’un bâtiment a été construit par le goléador camerounais en mémoire de cette mère morte en donnant la vie. Vrai ?

Il existe bel et bien un pavillon pédiatrique Samuel Eto’o Fils à l’hôpital Laquintinie de Douala. Mais ce bâtiment n’a pas été construit en hommage à Monique Koumatekel ; du nom de cette trentenaire enceinte de jumeaux, et décédée le 12 mars 2016 aux portes de l’hôpital Laquintinie faute d’une prise en charge.

Le  pavillon Samuel Eto’o Fils découle en fait d’un projet vieux de 7 ans, donc bien avant que Koumatekel ne songe à prendre la grossesse qui, malheureusement l’emportera.

Ce projet de 500 millions de francs Cfa est issu d’un partenariat entre l’hôpital (du temps de son ancien directeur Gérémie Solle) et la fondation Samuel Eto’o Fils. Son inauguration était prévue en septembre 2016. Mais il n’est toujours pas fonctionnel.

Il dispose depuis ce mois, d’un matériel pédiatrique et obstétrical suffisamment conséquent pour sauver les vies de nombreuses mères et leurs bébés. Une noble mission qui réduirait les risques d’un énième cas Monique Koumatekel. La fin tragique de cette jeune femme a scandalisé l’opinion publique et fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Le jour anniversaire de sa mort, ce lundi 12 mars,  faisait écrire à une certaine presse que le goléador Samuel Eto’o Fils a fait construire un pavillon pédiatrique à l’hôpital Laquintinie en sa mémoire. Que non. C’est à la gloire du meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables.

M.N.M. 

Dernière modification le jeudi, 16 mars 2017 06:30

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants