Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait que le Motilium en solution buvable pour les enfants tue

Il parait que le Motilium en solution buvable pour les enfants tue

La réponse est :
Paru le jeudi, 16 novembre 2017 06:47

Il se dit que beaucoup d’enfants seraient mort à cause de ce médicament.

Depuis plusieurs jours sur le web Camerounais, plus précisément sur le réseau social Facebook, une mise en garde contre l’utilisation du Motilium, un médicament générique à base de dompéridone, prescrit et vendu dans l’industrie pharmaceutique locale, circule. Il se dit que ce médicament tue et qu’il aurait déjà causé la mort de beaucoup d’enfant.

Le Motilium  est un médicament généralement employé pour traiter le ralentissement des mouvements du tractus gastrointestinal (associé au diabète et à la gastrite) et les cas de reflux gastro-oesophagiens. Chez l’adulte comme chez l’enfant, Il en atténue les symptômes (la nausée, les vomissements, le ballonnement et la sensation de plénitude).

Cependant depuis quelques années, une controverse est née autour de ce médicament. Plusieurs résultats de recherches menées depuis une décennie (2005) pointent du doigt l’insuffisance de son efficacité clinique chez l’enfant et l’adulte (appuyé par le rapport de réévaluation de la balance bénéfice/risque de l'Agence européenne du médicament en 2014). D’autre part, d’autres éléments tels que les risques d’effets cardiaques graves (arythmie ventriculaire) ou de morts subites  sont également constamment évoqués. Même s’il est difficile de le prouver dans le contexte camerounais, puisqu’il n’existe aucune donnée sur le sujet,  les différentes études, canadienne et européenne, ont toutefois démontré qu’il existe une augmentation de la fréquence des morts subites (soit environ 1.6 à 3.7 de plus) chez les personnes exposées à la dompéridone.

Il existe donc bien des risques de décès dû au Motilium. Ces risques sont plus importants lorsque les doses de dompéridone sont élevées (20 à 30 mg), ou encore chez les personnes âgées ou dans des cas de prise d’autres médicaments pouvant modifier l’activité électrique du cœur.

En 2012, la revue médicale indépendante « Prescrire », fait état de près de 25 à 123 décès dû au Motilium. En 2017, elle inclut ce médicament à sa liste des 91 médicaments plus dangeureux qu’utiles

En septembre 2014, en guise de mesures préventives, l'Agence européenne du médicament (AEM) qui avait engagé en mars 2013 la réévaluation de la balance bénéfice/risque des médicaments contenant de la dompéridone, a préconisé le retrait du marché des présentations à 20mg de dompéridone ; D’autres mesures telles que l’administration chez les enfants comme chez les adultes des suspensions buvables par un dispositif gradué adapté, pour des doses précises ont été prises (adulte et enfants à partir de 12 ans ou 35kg : 30ml/jour et en dessous des 35kg : 0.75mg/kg/jour) ou enfin, l’administration de doses maximales journalières de comprimé de l’ordre de 30mg/jour pour les adultes). 

Le lien des résultats de la réévaluation de la balance bénéfice/risque de l'Agence européenne du médicament (AEM) : http://bit.ly/2zMyuxu

Dernière modification le jeudi, 16 novembre 2017 06:51

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants