Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait que Richard Bona a poussé un coup de gueule contre les autorités camerounaises

Il parait que Richard Bona a poussé un coup de gueule contre les autorités camerounaises

La réponse est :
Paru le lundi, 17 juillet 2017 07:23

Il se dit que cette colère est due à une vidéo officielle réalisée pour promouvoir la paix au Cameroun et qui contiendrait l’image de l’artiste.

 « Mr BIYA et son Gouvernement : je vous prie immédiatement de retirer mon image de votre vidéo. Droit à l'image oblige!!! »  Tel est un extrait des propos publiés  par l’artiste Richard Bona sur son compte Facebook, puis partagés par des centaines d’internautes sur les réseaux sociaux. Le musicien reproche notamment aux autorités camerounaises d’avoir utilisé frauduleusement son image, aux côtés de celles d’artistes camerounais dans une campagne d’images vidéo sur le Cameroun diffusée le 11 juillet 2017 sur la page Facebook officielle du président Paul Biya.

Tout part du 13 Juillet au soir. Sur sa page de profil, Richard Bona met en exergue une image dans laquelle il annonce sa journée de repos  après un concert en Hongrie. Sous ce post, un fan l’informe de sa présence sur une vidéo de promotion de l’image du Cameroun. L’artiste rejette d’abord cette éventualité avant de se raviser après la réception du lien de la vidéo que lui envoie un autre.

Remonté, il fait alors une première publication dans laquelle il se plaint du président Paul Biya et du parti politique le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. « Quand cela vous arrange, Je suis Américain...Puis pour polir votre image de m… je redeviens Camerounais....Alors vous êtes prévenus...Faites vos campagnes sans mon image... » écrit-il entre autres…

Le lendemain matin, toujours décidé à intenter une action contre le gouvernement camerounais si sa volonté n’est pas respectée, il fait une deuxième publication dans laquelle il est plus précis sur l’objet de sa colère. Il partage notamment avec les internautes la vidéo dans laquelle il apparait au bout de la 51ème seconde. En réalité, si le musicien d’origine camerounaise est en colère, c’est parce qu’en 2015, il a fait des revendications fermes en faveur de la double nationalité et prend la décision de ne plus revenir au Cameroun tant qu’il lui sera exigé un visa à l’entrée comme à un étranger. Il se dira alors à cette période, dans quelques médias nationaux, qu’il a renié ses origines.

Deux ans plus tard, il se trouve dans l’obligation de changer d’avis. Le 01er juin 2017, sa mère décède au Cameroun et l’américano-portugais affirme s’être vu refusé l’accès au pays afin de l’accompagner à sa dernière demeure.  

Dernière modification le lundi, 17 juillet 2017 07:31

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants