Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait qu’un cardinal de l’église catholique romaine peut aller à la retraite.

Il parait qu’un cardinal de l’église catholique romaine peut aller à la retraite.

La réponse est :
Paru le mardi, 17 octobre 2017 16:15

Il se dit qu’après la retraite il continue d’exercer sa charge pastorale.

Sur le réseau social facebook, sur une page locale connue, alors que le 16 Octobre l’administrateur souhaite par une publication un joyeux anniversaire au cardinal TUMI. Partie d’un commentaire tendancieux sur cette publication, une polémique sur le départ ou non à la retraite d’un cardinal de confession catholique romaine est née.

A la question de savoir si les hommes de Dieu de l’église catholique romaine peuvent aller à la retraite, la réponse est l’affirmative.  Le code de droit canonique ainsi qu’un rescrit du pape François datant du 03 Novembre 2014 en attestent.

«  75 ans »  est l’âge recommandé. Il s’agit d’une norme voulue par le Concile, établie par Paul VI, confirmée par Jean-Paul II, que le pape François a élargie aux titulaires d’offices par nomination pontificale.

Ce départ à la retraite ne se fait cependant pas de manière automatique. Les différents hommes de Dieu se doivent de renoncer à leur office. Alors que les prêtres présentent la renonciation à leur charge pastorale auprès des évêques diocésains de leurs régions, d’après le Code de droit canon de l’Eglise latine (CIC : canons 381 §2) les évêques diocésains et les éparchies et tous ceux qui ont une charge équivalente (les coadjuteurs ou les auxiliaires…) le font auprès du Pape. Les cardinaux aussi.

Il revient à ces différentes autorités d’accepter cette renonciation ou de la différer. Le Cardinal Tumi par exemple n’a vu sa démission acceptée qu’en 2009, à l’âge de 79 ans. Néanmoins, jusqu’à ses 80 ans, il était en mesure d’élire un Pape.  

Pour les chefs des dicastères romains qui ne sont pas cardinaux, les secrétaires numéros 2 et les évêques qui exercent d’autres charges de nomination pontificale, il est recommandé de renoncer à leur charge pastorale à 80 ans. Les charges qui leurs sont confiées par le Pape deviennent caduques à leur 75e anniversaire.

Toujours selon ces textes, l’église se doit de procurer un logement et des moyens de subsistances convenables à tous ces hommes de Dieu, une fois qu'ils sont à la retraite.

Puisqu’ils ont renoncés à leur charge pastorale, ils ne sont logiquement plus en exercice. 

En réalité, seul le Pape est en mesure de conserver son siège jusqu’à sa mort. Sauf s'il y renonce.

Dernière modification le mardi, 17 octobre 2017 16:22

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants