Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les grèvistes de l’université de Douala dénoncent un manque de toilettes décentes

Les grèvistes de l’université de Douala dénoncent un manque de toilettes décentes

La réponse est :
Paru le jeudi, 23 novembre 2017 07:04

Il se dit que l’actuelle grève du personnel enseignant dévoile l’absence de latrines décentes au campus principal. Est-ce vrai ?

 

Une partie du personnel enseignant de l’université de Douala est en cessation d’activités académiques depuis ce mardi 21 novembre jusqu’au 26 novembre 2017. Dans leur liste de revendications, ces enseignants syndicalistes réclament des toilettes décentes dans l’enceinte du campus de Douala. Il y en a en réalité, mais elles sont mal ou pas du tout entretenues. Un étudiant rappelle d’ailleurs qu’en 2015, certaines toilettes ont été fermées, faute d’entretien.

04493sbbctexte

 

L’insalubrité ambiante est globalement dénoncée par les membres du Syndicat national des enseignants du supérieur (SYNES-branche de la région du Littoral).

Ces derniers exigent aussi l’approvisionnement en eau courante, l’amélioration de leurs conditions de travail et la livraison dans les brefs délais, des bâtiments en chantier. Etant donné que certains enseignements se déroulent en plein air. Entretemps, « les responsables de l’Université de Douala ont réceptionné huit voitures ce mercredi- 22 novembre 2017- à l’Ecole doctorale. Une V8, deux Fortuna, et des RAV4. Les frais totaux de ces véhicules s’élèvent à 240 millions Fcfa, sans mercuriale comprise. Entre temps nous n’avons pas d’endroit où nous soulager», s’indigne Dr Jeannette Wogaing Fotso sur le site lavoixdukoat.com. Pour l’instant, le recteur de l’université, François Xavier Etoa se fait silencieux.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 23 novembre 2017 07:12

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants