Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il parait que des images du mariage d’un couple homosexuel africain circulent sur les réseaux sociaux

Il parait que des images du mariage d’un couple homosexuel africain circulent sur les réseaux sociaux

La réponse est :
Paru le lundi, 24 juillet 2017 14:40

Il se dit que le couple en question serait originaire du Cameroun.

Depuis quelques jours des images de la cérémonie de mariage d’un couple homosexuel circule sur les réseaux sociaux facebook et whatsapp. Sur un compte populaire sur facebook, accompagné de photos de mariage, on peut lire cette publication largement commentée et partagée :

483 homo copy

S’il s’agit bien d’un mariage gay, les individus qui propagent l’information se trompent toutefois sur la nationalité et les noms du couple. Ceux qui ont été surnommé sur la toile Kameni et Nvondo s’appellent en réalité  Carlos Carter et Richard Seigler. Il s’agit d’un couple d’homosexuels noirs de nationalité américaine mais d’origine jamaïcaine.

L’un est photographe et a ouvert un studio sous le nom de Seigler-Carter à Brooklyn à New-York, tandis que l’autre est un directeur des écoles. Ils se sont rencontrés il y a 14 ans et se sont mariés légalement en Septembre 2015, à New-York aux Etats-Unis.

En guise de rappel, depuis le 26 juin 2015, la Cour Suprême des Etats-Unis a décidé  de la légalité du mariage gay sur toute l’étendue du territoire américain.  En Novembre 2016,  le couple Seigler-Carter a adopté un bébé de sexe masculin et de race blanche et depuis ils ont ouvert  un compte instagram et un compte facebook dénommé « the real dads of new york »  sur lequel ils partagent les photos de leur couple et de l’évolution leur fils « Timothy ».

C’est probablement dans un de ces comptes qu’ont été prise ces images qui font aujourd’hui le tour de la toile africaine .

Dernière modification le lundi, 24 juillet 2017 15:34

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants