Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les réseaux sociaux s’emballent sur une rumeur de crash d’avion à Bafoussam

Les réseaux sociaux s’emballent sur une rumeur de crash d’avion à Bafoussam

La réponse est :
Paru le lundi, 24 octobre 2016 11:27

Alors que le pays pleure les victimes de la catastrophe ferroviaire d’Eséka, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux à propos d’un crash d’avion de la compagne nationale...

La catastrophe ferroviaire qui a eu lieu vendredi dernier à Eséka, faisant une centaine de morts, a semé un vent de panique sur les réseaux sociaux. Des rumeurs d’autres accidents se sont multipliées ; parmi lesquelles le crash d’un avion de la compagnie nationale Camair-co sur le tarmac de l’aéroport de Bamougoum, non loin de Bafoussam. D’autres évoquaient une voiture incendiée au moment de l’atterrissage du vol QC272 dans cette partie du pays.

Cette rumeur a fortement été démentie par le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine. Dans un communiqué diffusé le 21 octobre, ce dernier « tient à rassurer les populations de la circonscription ainsi que l’opinion publique du déroulement à merveille de la desserte aérienne lancée depuis le 14 octobre 2016 par la compagnie Camair-Co et reliant la ville de Bafoussam à celle de Douala et Yaoundé.»

Manifestement, la rumeur du crash d’un avion à l’Ouest est aussi due aux arrivées tardives du vol QC272, qui ce 21 octobre, a par ailleurs effectué de nombreux trajets.

065 communique

Parti de Douala pour Bafoussam, le QC272 fera un détour inopiné à Douala pour cause de «brouillards épais» l’empêchant de rallier directement l’Ouest. Il y atterrira finalement à 12H25 pour repartir un quart d’heure plus tard pour Yaoundé. Dans la foulée, le QC272 revient à Bamougoum pour repartir sur Douala à 16H5. Une rotation qui démontre la pauvreté de la flotte de la compagnie Camair-Co.

M.N.M.

Dernière modification le lundi, 24 octobre 2016 11:34

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants