Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Une rumeur persistante prétend que Bello Bouba Maïgari, le ministre du Tourisme, serait décédé

Une rumeur persistante prétend que Bello Bouba Maïgari, le ministre du Tourisme, serait décédé

La réponse est :
Paru le jeudi, 02 mars 2017 05:45

Selon une rumeur qui est partie des réseaux sociaux le 26 février, celui qui est par ailleurs président de l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) serait mort aux USA des suites d’un arrêt cardiaque.

C’est le genre d’information qu’on qualifie souvent de « mauvaise blague » ou « d’humour noir ». Et c’est ce qui s’est passé dans la journée 26 février 2017 au sujet du ministre en charge du Tourisme, Bello Bouba Maïgari. Dans certaines chaumières à Yaoundé, c’était l’objet des conversations : « Bello Bouba est mort ». Et pourtant, il n’en était rien. Le ministre Tourisme et des loisirs et par ailleurs président de l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) est bon pied bon oeil à cette date-là.

La rumeur est partie de Facebook au cours de cette fameuse journée du 26 février. « Bello Bouba Maïgari est décédé ce jour à Los Angeles des suites d'un arrêt cardiaque ». Serge Eric Epoune, chef de la communication du ministère en charge du Tourisme (Mintoul), a dû réagir dans la soirée en publiant un démenti sur le réseau Facebook : « Je tiens à démentir ici cette rumeur et à rassurer l'opinion publique de ce que le ministre d'Etat Bello Bouba est bel et bien en vie, qu'il a été brillamment reconduit hier [25 février 2017] au poste de président de l'Undp au cours d'un congrès du parti et a reçu les vœux ce jour ».

Seulement, le démenti du chargé de la Communication du Mintoul n’a pas arrêté la folle rumeur. Certains continuent de la répandre alors M. Bello Bouba, est encore vivant. Il n'est même pas en voyage à l'étranger. Encore moins, hospitalisé.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le jeudi, 02 mars 2017 05:57

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants