Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La majorité des ménages au Cameroun seraient propriétaires de leurs logements

La majorité des ménages au Cameroun seraient propriétaires de leurs logements

La réponse est :
Paru le vendredi, 04 novembre 2016 08:44

Malgré la modicité de leurs revenus avec un SMIG à 36 270 FCFA, les Camerounais parviennent-t-ils à construire leur propre maison?

L’Institut national de la statistique (INS) a rendu public, il y a peu, une étude qui a bouleversé des idées reçues en matière de logement au Cameroun. Le préjugé étant que les Camerounais n’ont pas les moyens de s'offrir leur proprement maison. L'arguement étant que le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), par exemple, est fixé à 36 270 FCFA quand dans un pays voisin comme le Gabon, il est à 150 000 FCFA.

Seulement, selon le rapport principal des résultats de la première phase de la deuxième enquête nationale sur l’emploi et le secteur informel (EESI 2) au cours de l'année 2010 (période de réference), le lecteur découvre que la majorité des ménages camerounais (59,9%) sont propriétaires de leurs logements (dont 11,4% avec titre foncier et 48,5% sans titre foncier). 32,6% de ménages sont en location (dont 32,2% en location simple) et 7,2% sont logés par quelqu’un (dont 6,0% logés gratuitement par un parent ou ami).

En milieu urbain, indique l’étude l’INS, plus de la moitié des ménages (54,8%) sont en location simple. S’agissant du confort, 5 ménages sur 10 (48,8%) vivent dans des logements en matériaux définitifs. Et l’utilisation du gaz pour la cuisine, l’accès à l’électricité et à l’eau de boisson sont loin d’être une réalité pour la plupart des ménages.

S.A.

Dernière modification le vendredi, 04 novembre 2016 08:51

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants