Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’histoire raconte qu’il existe un seul traité Germano-Duala, signé le 12 juillet 1884. Vrai ?

L’histoire raconte qu’il existe un seul traité Germano-Duala, signé le 12 juillet 1884. Vrai ?

La réponse est :
Paru le lundi, 10 juillet 2017 11:55

Les manuels d’histoire rapportent qu’un accord fut signé ce jour-là entre des rois sawas et des émissaires allemands ; à qui  ils cédaient leur pouvoir administratif. Vrai ?

Alors que le Cameroun s’apprête à commémorer la date de signature du traité germano-Duala qui, selon les manuels d’histoire, scella le Cameroun à l’Allemagne le 12 juillet 1884, un autre discours fait rage.

Le Prince Kum’a Ndumbe III, professeur en histoire, multiplie actuellement les sorties aux fins d’expliquer qu’il n’a jamais existé un seul traité ouvrant le territoire camerounais à l’administration et l’industrialisation européenne ; mais bien plusieurs. « Il n’y a pas eu un, mais environ 95 traités de transfert de souveraineté », martèle le promoteur  de la fondation Afric Avenir (sise à Douala) sur les médias et dans l’une de ses publications disponibles sur Internet.

Dans ce document assez détaillé, Kum’a Ndumbe III rappelle les conditions de ces accords entre les rois du territoire Duala (longtemps appelé Cameroons) et les commerçants allemands mandatés par le chancelier Bismark.

King Akwa

On apprend que « plusieurs guerres internes ébranlaient l’autorité des  potentats de "Cameroons ". Ainsi, King Akwa adressa-t-il le 7 août 1879 une lettre à la Reine d’Angleterre pour demander l’application des lois anglaises avec une administration britannique sur son territoire. King Bell en fera de même le 8 mars 1881, et les deux signeront une demande commune le 6 novembre 1881. Mais les deux ne voulaient ni annexion, ni colonisation, mais un transfert de souveraineté qui n’enlèverait pas aux rois l’essentiel de leur pouvoir.»

Face aux hésitations de l’Angleterre, l’Allemagne pris les devants.  Les traités du 12 juillet étant politiquement les plus marquants, cela n’occulte pas le fait qu’avant et après cette date, de nombreux rois à travers le pays ont ainsi cédé d’importants droits fonciers, économiques et politiques aux Allemands ; et ce, moyennant finances...

Le premier traité de transfert de souveraineté de la région «Cameroons» a été signé par Jim Ekwala et King Dido (Deido), le 11 juillet 1884 renseigne Kum’a  Ndumbe. Ces traités n’avaient pas l’assentiment de tous les rois de l’époque. 

Kum’a  Ndumbe II compte poursuivre son plaidoyer au cours d’une conférence de presse ce mardi 11 juillet dans les locaux de sa fondation au quartier Bonabéri, à Douala.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le lundi, 10 juillet 2017 12:33

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants