Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le poste de particulier n'existe pas dans l'organigramme de la Caisse nationale de prévoyance sociale

Le poste de particulier n'existe pas dans l'organigramme de la Caisse nationale de prévoyance sociale

La réponse est :
Paru le mardi, 12 décembre 2017 09:46

Et pourtant, un individu se présentant comme le « particulier » du directeur général Alain Noël Mekulu Mvondo Akame a lancé un avis de recrutement à la Cnps sur les réseaux sociaux.

Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akam, le directeur général (DG) de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) ne recrute pas en ce mois décembre 2017. Voilà ce qu’il faut retenir du communiqué publié le 11 décembre 2017 par cet organisme étatique au sujet d’un avis de recrutement émanant d’un individu se présentant comme le particulier du DG.

L’individu, selon la Cnps,  entreprend d'arnaquer des personnes depuis quelques jours en leur promettant un hypothétique recrutement à la Caisse, moyennant la somme de 36 500 de FCFA représentant les frais de dossier. « Le même individu a ouvert un compte Facebook (Alain Mekulu Mvondo Akame) qui est, bien entendu un faux, à travers lequel il organise cette activité illicite, passible de poursuites judiciaires », prévient le communiqué. 

Le même communiqué ajoute : « Le Directeur général informe l'opinion publique, que non seulement le poste de particulier n'existe pas dans l'organigramme de la Cnps, mais que les recrutements à la Cnps obéissent à une procédure claire et transparente qui oblige les candidats à passer soit un test de recrutement, soit un entretien d'embauche organisés selon les règles de l'art ».

Par conséquent, M. Mekulu Mvondo  invite l'opinion à plus de vigilance et à dénoncer cette « grossière imposture ». Il se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires à l'encontre de l'auteur de ces actes répréhensibles qui portent gravement atteinte à l'image et à la notoriété de la Cnps. 

S.A


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants