Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des Chinois auraient-ils torturé une Camerounaise sur une vidéo partagée sur les réseaux sociaux au mois de mars 2017?

Des Chinois auraient-ils torturé une Camerounaise sur une vidéo partagée sur les réseaux sociaux au mois de mars 2017?

La réponse est :
Paru le jeudi, 16 mars 2017 13:06

Sur ladite vidéo d’une durée de 1 minute 30, on voit plusieurs hommes encerclant une jeune femme, lui frapper lourdement le crâne avec une poutre en bois et lui donner plusieurs coups de poing au visage.

La rédaction des Observateurs de la chaîne de télévision française France 24 vient de stopper une intox véhiculée sur les réseaux sociaux depuis le début du mois de mars 2017.

L’intox a trait à une vidéo sur les réseaux sociaux d’une minute 30, sur laquelle on voit plusieurs hommes encerclant une jeune femme. Les bourreaux frappent lourdement le crâne de leur victime avec une poutre en bois et lui donnent plusieurs coups de poing au visage. Elle perd connaissance, puis elle est prise de convulsions. Les hommes qui l’entourent tentent alors de la redresser avant qu’elle ne perde connaissance.

Au Cameroun, des messages alarmants ont accompagné cette vidéo. « Mes chers compatriotes regardez le travail des Chinois aux Cameroun. Ils enlèvent les petites filles, les emmènent dans la brousse pour les tuer. SVP beaucoup de vigilance ! », écrit une utilisatrice de Whatsapp.

Un autre écrit : « Bonjour à tous la vidéo de la jeune fille qui se fait tuer par des hommes je veux que vous la publier à tous vos contacts pour que le monde entier sache ce qui ce passe dans mon pays le Cameroun les assassinats non puni ». De nombreux autres messages dans le même sens sont partagés sur les réseaux sociaux.

D’après les recherches de France 24, il s’avère que la vidéo a été tournée au Brésil, probablement dans les régions du sud-est de ce pays d’Amérique du Sud. Les hommes dans la vidéo parlent le portugais, avec un accent typique de cette zone du pays, selon plusieurs sources originaires du Brésil contactées par France 24.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le jeudi, 16 mars 2017 13:10

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants