Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Des commerçants de Bakassi seraient-ils exempts du paiement des taxes municipales?

Des commerçants de Bakassi seraient-ils exempts du paiement des taxes municipales?

La réponse est :
Paru le lundi, 24 juillet 2017 15:50

Selon certaines rumeurs, sur cette presqu’île qui appartenait au Nigéria, les habitants ne seraient pas soumis à toutes les lois camerounaises.

La petite localité d’Idabato dans la zone de Bakassi est au cœur d’une opération d’incivisme et même, de désinformation. Plusieurs sources concordantes révèlent que les autorités municipales ont été molestées le 3 juillet 2017 en allant recouvrer des taxes et impôts auprès des commerçants.

Ce qui s’apparentait à une opération de routine s’est heurté au refus de certains commerçants nigérians qui, selon leurs déclarations n’étaient pas assujettis au paiement desdites taxes. Notamment parce que Bakassi appartiendait au Nigeria. Seulement, cette lecture est erronée.

Il faut noter que selon l’arrêt rendu par la Cour internationale de La Haye le 10 octobre 2002, au sujet de ce territoire jadis disputé par le Cameroun et le Nigéria, Bakassi est, depuis lors, camerounaise. 

La résolution pacifique dudit conflit est d'ailleurs un exemple dans les cercles diplomatiques. Selon différents accords entre les deux pays, le Cameroun est en droit d’exercer la plénitude de ses droits sur ce territoire depuis août 2013. 

Le gouvernement camerounais, pour permettre une meilleure adaptation des populations ayant choisi de rester sur le territoire, a ajouté deux années supplémentaires.

Depuis 2015, il est donc question pour tous les habitants vivant dans la presqu’île de se soumettre aux lois camerounaises dont l’une d’elle implique de payer les taxes liées à leurs activités commerciales.

S.A

Dernière modification le lundi, 24 juillet 2017 15:52

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants