Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Jacques Fame Ndongo, le ministre camerounais de l'Enseignement supérieur, a-t-il vraiment nommé des personnes décédées ?

Jacques Fame Ndongo, le ministre camerounais de l'Enseignement supérieur, a-t-il vraiment nommé des personnes décédées ?

La réponse est :
Paru le jeudi, 24 août 2017 05:40

Sur les réseaux sociaux, les nominations du 18 août 2017 suscitent la controverse.

« Voici le feu Dr Ebelle Thierry que le ministre de l'Enseignement supérieur veut ressusciter en le nommant chef de service à l'université de Douala ». C’est l’un des posts qui suscite la controverse dans les forums WhatsApp depuis le 22 août. Ceci en rapport avec les actes de nominations signées le 18 août 2017 par le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo.

Si certains doutent qu’il s’agit d’un mort qui a été nommé, il demeure vrai que c’est un fait. Le défunt est effectivement nommé chef de la scolarité à la Faculté des sciences à Douala, en remplacement d’un certain Ateba Bernard, appelé à d’autres fonctions.

D’ailleurs, quelques recherches montrent que le Dr Ebelle est décédé au mois de juin 2016, quelques mois après son épouse.

En outre, en dehors du défunt Dr Ebelle Thierry, un autre mort figure sur la liste de nominations dans les universités signées le 18 août 2017. Il s'agit de M. Siddi Tengeleng nommé chef de département d'information et de la télécommunication à l'université de Maroua…

S.A

Dernière modification le jeudi, 24 août 2017 05:46

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants