Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La présidence de la République a-t-elle adressé une invitation à Mila Assouté, président du parti Rdmc?

La présidence de la République a-t-elle adressé une invitation à Mila Assouté, président du parti Rdmc?

La réponse est :
Paru le mardi, 25 juillet 2017 14:13

Des consultations seraient actuellement menées pour proposer un poste ministériel au président du Rassemblement démocratique pour la modernité du Cameroun (Rdmc), transfuge du parti au pouvoir, le Rdpc.

Le document est tellement grossier à vue d’œil… Selon ceux qui le diffusent sur les réseaux sociaux, ce serait une invitation de la présidence de la République du Cameroun adressée à Pierre Mila Assouté pour une « consultation » pouvant aboutir à une nomination ministérielle.

Sauf que la lettre n’a même pas de date comme c’est généralement le cas dans les courriers officiels. Il y a également une coquille sur le nom (Milla au lieu de Mila) du président du Rassemblement démocratique pour la modernité du Cameroun (Rdmc). Les fautes de grammaire ne sont pas en reste.

« Monsieur, pour la préparation d’une nouvelle dynamique nationale programmée, l’examen de votre profil en tant que politicien et votre nationalisme avérée [←faute], nous a convaincu pour une consultation que nous vous accordons dans un proche délai que nous conviendrons avec vous dès que vous aurez marqué votre accord à cette proposition. Veuillez agréer, monsieur le président, les assurances renouvelées de ma très haute considération et pour ce pays que nous aimons », peut-on lire dans le document en circulation. Il serait signé du chef du protocole d’Etat, Simon Pierre Bikelé.

Des sources bien introduites à la présidence de la République confirment que le document est effectivement un faux.

Bien plus, Mila Assouté, transfuge du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), est actuellement en exil en France.

SA

Dernière modification le mardi, 25 juillet 2017 14:18

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants