Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, Afriland First Bank n’a pas envoyé de formulaire de sécurité par mail à ses clients

Non, Afriland First Bank n’a pas envoyé de formulaire de sécurité par mail à ses clients

La réponse est :
Paru le lundi, 01 juillet 2019 03:33

Selon certains, la banque aurait envoyé par courriel à sa clientèle, un questionnaire à remplir pour se mettre à l’abri d’éventuels dysfonctionnements de sa plateforme en ligne. Vraiment ?

Certains clients de Afriland First Bank ont reçu le 28 juin dernier, des mails supposés venir de cette banque et les invitant à télécharger et à remplir un «formulaire de sécurité» pour «se prémunir des risques potentiels liés à un dysfonctionnement de la plateforme en ligne» de cette institution bancaire camerounaise. Faux, rétorque Afriland, qui affirme n’avoir envoyé aucun courrier électronique à ce sujet. «(…) Nous tenons à attirer votre attention qu’un tel message n’émane pas de nous. Par conséquent, nous vous exhortons à vous abstenir de communiquer vos informations bancaires via les canaux qui ne sont pas les nôtres», met en garde la banque dans un communiqué, tout en  appelant ses clients à une «grande vigilance».

Afriland assure par ailleurs «du bon fonctionnement» de ses services de banque à distance, et met à la disposition de ses clients les différents moyens de contact par lesquels ils peuvent joindre leur banque : un numéro de téléphone associé au compte WhatsApp de la banque (650669393), un numéro vert (8050) et deux adresses mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Hameçonnage

En réalité, il s’agit de mails d’hameçonnage ou «phishing», une technique dont le but est d’obtenir des données sensibles par l’envoi d’un mail.

«Il s'agit d'un courrier électronique vous invitant, souvent pour des raisons de sécurité, à vous connecter à un site de banque, un compte de paiement en ligne ou encore un site commercial. Le lien vous conduit en réalité vers un site pirate», explique Lesclesdelabanque.com. Ce site Internet explique comment reconnaître une tentative de phishing et comment y réagir, dans un article que vous retrouverez ici.

La technique est bien connue des banques, raison pour laquelle celles-ci investissent régulièrement dans leur système de sécurité et communiquent largement pour éduquer le public aux réflexes sécurité et aux bonnes pratiques. La plupart des banques ont d’ailleurs sur leur site, des alertes sécurité qui informent en temps réel des tentatives de fraude. Il est recommandé de consulter régulièrement la rubrique y afférente.

Patricia Ngo Ngouem

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants