Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Il se dit que les Beti sont des mangeurs de chat

Il se dit que les Beti sont des mangeurs de chat

Paru le vendredi, 03 mars 2017 12:40

Il semble que hommes et femmes de cette aire ethnique sont friands de la viande ce petit fauve. Vrai ?

Si vous avez choisi le chat pour animal domestique, vous devez garder l’œil très ouvert. Il y aura toujours un friand de cette viande qui rôdera autour de votre maison, prêt à attraper votre « Kiki » pour un bouillon dont lui et ses amis ont le secret.

Le danger est surtout grand si vous êtes le voisin d’un natif Beti (Ewondo, Bulu, Eton), Bafia, Bassa’a entre autres ethnies.

En réalité, les ressortissants du Grand sud du Cameroun (région du Centre, Sud, Sanaga maritime et Est) sont globalement adeptes de la viande de chat.

Le footballeur Jean II Makoun, de l’ethnie bassa’a, est devenu la figure emblématique des mangeurs de chats. Ce Lion indomptable ne cache pas sa préférence pour cette viande. Les mauvaises langues disent qu’il se fait d’ailleurs approvisionner en masse quand il est au pays.

Dans d’autres sociétés, le mythe sur les 7 vies du chat fait de lui un animal sacré et très mystique. Chez les Bakossi, peuple anglophone du Sud-ouest par exemple, sa viande est interdite aux femmes ; seuls les vieillards et des initiés ont le droit d’en manger.

Quoiqu’il en soit, la consommation du chat se généralise de plus en plus. A travers le pays, tout courageux l’empoigne, l’étouffe dans un sac et le fait déboucher dans un ragoût. Du miaou au miam miam quoi !

M.N.M.

Dernière modification le vendredi, 03 mars 2017 12:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam