Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, les Lions indomptables ne sont pas disqualifiés de la Can 2019

Non, les Lions indomptables ne sont pas disqualifiés de la Can 2019

La réponse est :
Paru le lundi, 03 juin 2019 14:34

Une publication sur Facebook prétend que le Tribunal arbitral du sport (Tas) a sanctionné le Cameroun, suite à la plainte introduite par les Comores. Vraiment ?

Une publication sur Facebook prétend que les Lions indomptables sont disqualifiés pour la Coupe d’Afrique des nations (Can 2019) prévue du 21 juin au 19 juillet prochain en Egypte, après le retrait de la compétition au Cameroun en novembre dernier par la Confédération africaine de football (Caf).

Selon l’auteur de cette publication, le pays ne disputera pas non plus la Can 2021 qu’elle doit organiser dans deux ans. Cette décision, toujours selon le même auteur, aurait été prise le 30 mai dernier par le Tribunal arbitral du sport (Tas), où les Comores ont introduit une plainte contre la Caf pour n’avoir pas, selon eux, respecté son règlement en ne sanctionnant pas le Cameroun après le retrait de l’organisation de la compétition.

37016 SBBC TAS

«C’est officiel, le Tas a tranché. Le Cameroun est sanctionné pour 2 éditions de la Can. En effet, le Tas a rendu sa copie ce jeudi (dernier, Ndlr). Les Lions ne joueront pas la Can 2019 et 2021. Belle opération des Comores qui décrochent par la suite [leur] ticket pour la Can Egypte 2019 (texte corrigé)», affirme le commentaire qui accompagne cette publication. Cette rumeur est fausse. Au moment où nous mettions sous presse, le Tas n’avait pas encore rendu son verdict dans cette affaire qui oppose la Fédération de football des Comores et la CAF. L’audience sur la «légitimité» de la qualification du Cameroun a eu lieu mercredi 29 mai dernier au siège de cette juridiction sportive à Lausanne, en Suisse.

Règlement Caf

Au terme de ladite audience, les juges ont déclaré qu’ils rendront «très bientôt» leur décision. Aucun verdict n’a donc pour le moment été rendu public par cette institution internationale proposant un arbitrage ou une médiation dans le monde sportif.

Rien de tel ne figure en tout cas sur le site Internet du Tas. En rappel, les Comores - derniers du groupe B avec 5 points à l’issue des qualifications - ont attaqué la Caf devant le Tas pour exiger la disqualification du Cameroun après le retrait de la Can 2019 au pays, conformément au règlement de l’instance faîtière du football continental.

Ils s’appuient notamment sur l’article 92 qui dispose que «si une association qui a obtenu l’organisation du tournoi final de la Can se désiste ou se fait retirer l’organisation, il lui sera infligé, outre les sanctions disciplinaires, une amende» selon un barème fixé par la Caf. Un argument battu en brèche par le président de la Caf, Ahmad Ahmad, pour qui il ne s’agit pas d’un retrait mais d’un «glissement de date». «Juridiquement, ce n'est pas le cas. Donc, l'article 92 ne s'applique pas. C'est la Caf qui a décidé de faire ce glissement. C'est un report, pas une annulation de la Can au Cameroun», avait-il déclaré. La balle est donc dans le camp du Tas…

Patricia Ngo Ngouem

Dernière modification le lundi, 03 juin 2019 14:43
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants