Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le code  *#62# ne permet pas de vérifier la mise sur écoute

Non, le code *#62# ne permet pas de vérifier la mise sur écoute

La réponse est :
Paru le lundi, 04 février 2019 17:37

Cela fait un moment que sur Whatsapp il se dit que le code *#62# indique si le mobile de l’usager est sur écoute. Vrai ?

Depuis peu sur whatsapp un paragraphe dit « important » indique que pour vérifier si vous êtes "sur écoute", il faudrait saisir  le code : "*#62#". La validation de ce code permettrait à l'usager d'afficher le numéro vers lequel tous ses appels téléphoniques "sont transférés".

Ce paragraphe indique par ailleurs le code : ##002# comme permettant de désactiver à distance cette "mise sur écoute".

29826 in SBBC Non le code 62 ne permet pas de vrifier la mise sur coute copy

C’est faux ! Interrogé sur le sujet, un  agent d’Orange Cameroun explique que : «le code [##002#] annule le renvoi d'appels, et non les écoutes.  Seuls les renvois d’appels sont concernés ».

Nous apprenons par ailleurs de notre interlocuteur que les renvois d’appels  sont généralement automatiquement programmés  par les opérateurs téléphoniques vers la messagerie vocale,  lorsque le téléphone est acheté en pack (offres d'opérateurs composées d’une SIM et/ou d’un smartphone).  Il s'agit d'un « transfert d’appel conditionnel ». Il s’enclenche lorsque le téléphone est injoignable.

En d’autres termes,   si vous êtes par exemple propriétaire d’une  carte sim achetée en pack à orange et que vous composez le code *#62#,  le message « transfert d’appel si injoignable » s’affichera  avec le numéro +237 6 99 90 09 99 qui est celui du service de messagerie vocale. Dans le cas de l’opérateur Mtn cameroon, le numéro de la messagerie vocale personnalisée de l'usager est composée de l’indicatif du pays (+237), de l’extension « 147 » et du numéro de téléphone de l’usager...

R.S

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants