Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, il ne faut pas 48h pour rallier Bafoussam en partant de Yaoundé

Non, il ne faut pas 48h pour rallier Bafoussam en partant de Yaoundé

La réponse est :
Paru le lundi, 05 novembre 2018 16:43

Il se dit qu’il faut deux jours pour atteindre Bafoussam en partant de Yaoundé. Vrai ?

« Désormais il faut 48h pour faire l’axe Bafoussam -Yaoundé (…) » énonce l’auteur d’une publication sur Facebook, le 31 octobre dernier.  Cette publication qu’accompagne une vidéo dans laquelle un camion, deux cars de transports de la compagnie « Général voyage » et  quelques autres véhicules ont du mal à avancer sur une route étroite et boueuse, qui dévie est partagée à plusieurs reprises.

24588 in SBBC yaounde bafoussam

« C’est faux », nous confie Yvan Oyono, un habitué du tronçon. « Bien que mon dernier passage sur cette voie remonte au 12 octobre dernier, je n’ai pas fait 48 h pour arriver à Bafoussam,  mais 5h30. Sur le chemin, il y a bien une déviation, après Bafia. Elle est assez longue ; elle s’écarte de l’axe central  et conduit à une voie assez cabossée. Je n’y ai pas perçu d’embouteillages » poursuit-il.

H. Mundi, un autre usager de  l’axe Bafoussam -Yaoundé dont le passage sur cette voie remonte au 2 Novembre 2018, confirme ce témoignage.

« La déviation en question se situent  entre Makenene et Yaoundé. Elle ne produit certes pas d’embouteillages, mais elle ralentie considérablement le trajet. Avant, pour aller à Bafoussam en partant de Yaoundé dans les transports en communs on faisait  entre 4 à 5 heures, si on compte les différents postes de péages et les contrôles routiers qui se sont multipliés à cause de la situation sécuritaire du pays.  Aujourd’hui à cet intervalle de temps, il faut ajouter au plus, 2 heures. Moi j’en ai fait 6 la dernière fois ».

Travaux de réhabilitation

S’il y a des déviations sur cette voie, c’est à cause de la mise en œuvre du projet de réhabilitation de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou (sur la Nationale N°4). Ce projet qui entre dans le programme d’appui au secteur des transports, Phase 2, est divisé en trois tronçons. Le lot N°1  Yaoundé-Ebebda-Kalong 63,5 kilomètres y compris la construction d’un échangeur au lieudit carrefour-Obala (attribué à CGCOC GROUP, une entreprise chinoise) ; le lot N°2  Kalong-Tonga (67 km, attribué à SINOHYDRO, une entreprise chinoise) et le lot N° 3 Tonga-Bafoussam-Babadjou 110,242 kilomètres .  

La réalisation des travaux de réhabilitation sur le lot numéro 3 jusqu’en juin dernier posait problème. le Ministère des travaux publics annonçait alors le remplacement de China Railway N°5 Engineering Group CO.LTD,  l’entreprise adjudicataire qui ne s’était pas  encore mobilisée, par ESCB Sarl.

Le délai de réalisation des travaux sur ce tronçon étaient alors évalués à 6 mois, des mesures urgentes prises par le maître d’ouvrage  en raison de l’implication de la ville de Bafoussam dans la Can 2019 (Bafoussam abritera le groupe F  des poules de la CAN).

La réhabilitation de l’axe  Yaoundé-Bafoussam-Babadjou  fait partie d’un vaste projet dont le montant est évalué à environ 145 milliards de FCFA.

R.S

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants