Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, cette photo montrant un escalier d’embarquement en bois sur un avion Camair-Co n’est pas authentique

Non, cette photo montrant un escalier d’embarquement en bois sur un avion Camair-Co n’est pas authentique

La réponse est :
Paru le mardi, 07 janvier 2020 12:48

Un cliché devenu viral prétend montrer des passagers monter à bord d’un appareil de la compagnie aérienne nationale en empruntant un escalier en bois. Vraiment ?

Une image, devenue virale sur les réseaux sociaux, prétend montrer des passagers emprunter un escalier d’embarquement en bois pour monter à bord d’un avion de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), la compagnie aérienne nationale du Cameroun. «Un exemple de camerounisation du service client avec Camair-Co», écrit un internaute dans un post publié le 4 janvier dernier sur Facebook. En réalité, il s’agit d’une image retouchée. Le logo et le nom de la compagnie ont en effet été rajoutés sur le fuselage de l’appareil.

10845 faux avion

Dans les faits, le logo de Camair-Co est inscrit à l’avant de l’avion, juste avant la porte. Vient ensuite le nom de la compagnie, dans une police plus grande que celle utilisée dans ce photomontage. En outre, le slogan de la compagnie, «L’étoile du Cameroun», est écrit en dessous du nom de Camair-Co, précisément sous «Camair». Ce qui n’est pas le cas ici. Toutes choses qui indiquent que cette photo est truquée.

10845 faux avion1 copy

 

Après de nombreuses recherches, nous retrouvons la même image sur Internet, à la différence qu’il n’y a aucune inscription sur le fuselage de l’avion. Celle-ci a été publiée pour la première fois le 4 août 2019 sur Facebook par Afribuzz Media, un média en ligne. La publication précise que ce cliché a été pris au Congo. Sur une autre image, on aperçoit d’ailleurs un homme emprunté le même escalier en bois, l’inscription «Télé Congo» estampillé sur gilet et une caméra à l’épaule droite.

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants