Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, ce n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise Eneo de multiplier les délestages de l’énergie électrique

Non, ce n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise Eneo de multiplier les délestages de l’énergie électrique

La réponse est :
Paru le jeudi, 07 mars 2019 17:54

Le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun peut couper impunément l’électricité aux ménages.Vrai?

La coupure régulière de l’énergie électrique, au Cameroun en général, et à Yaoundé, en particulier, laisse libre cours aux commentaires du genre : « Eneo [concessionnaire du secteur] aime nous laisser dans le noir ». D’autres pensent que, « Eneo joue avec l’interrupteur des délestages ». C’est un mythe.

De fait, la réglementation prévoit des sanctions contre le concessionnaire du secteur de l’électricité en fonction du nombre d’heures de coupure de l’énergie. Selon les données disponibles auprès de  l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) au Cameroun, les pénalités contre AES Sonel, puis contre Eneo ont atteint 11 milliards de FCFA en 2013, contre 4 milliards de FCFA en 2014.

L’année suivante, en 2015 Jean Pierre Kedi, le directeur général (DG) de l’Arsel avait déclaré à la presse : «Je peux vous dire qu’avec tous les délestages qu’on a connus, il y a de fortes chances que la pénalité de 2015 soit un peu plus élevée, puisque ce sont ces éléments qui constituent la pénalité».

L’Arsel révèle que, des pénalités pour délestage d'énergie électrique sont régulièrement infligées au concessionnaire du service public de l’électricité. Eneo n’a donc pas intérêt à multiplier les délestages. Au contraire.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants