Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la fellation, la sodomie, le cunnilingus, la zoophilie, entre autres, seront expliqués en classe de 5ème

Oui, la fellation, la sodomie, le cunnilingus, la zoophilie, entre autres, seront expliqués en classe de 5ème

Paru le vendredi, 07 septembre 2018 03:31

Des parents sont aux abois parce que les définitions de ces pratiques sexuelles seront enseignées cette année aux jeunes collégiens. Vrai ?

Le débat fait rage sur les réseaux sociaux. Doit-on ou pas expliquer  aux enfants de classe de 5ème (dont la moyenne d’âge est de 12 ans en zone urbaine) les termes comme fellation, sodomie, cunnilingus, etc ? Les définitions de ces pratiques sexuelles sont données dans le livre «L’excellence en science », notamment dans son module consacré à l’éducation à la santé.  De nombreux parents y voient déjà un « complot  des sectes pernicieuses occidentales pour introduire des comportements sexuels déviants au Cameroun».

20577 in 0 SBBC illus 1

Encouragés par la polémique qui a cours en ce moment en Europe sur l’éducation à la sexualité dès 4 ans, des parents camerounais en appellent à la suppression pure et simple de «L’excellence en science » de 5ème.

 20577 in 1 SBBC illus 1

L’ouvrage est inscrit au programme scolaire de cette année académique 2018-2019. Nous avons demandé son avis à Francine Tonta Rochelet, mère et présidente de l’Association Soutien aux victimes d’agressions sexuelles et auteure de deux livres sous  le thème du viol.

Facteurs à risque

« Moi je trouve que c’est une bonne idée de mettre les enfants en garde le plus tôt possible, répond-elle. Les prédateurs  tiennent de moins en moins compte de l’âge des enfants  avant d’en faire leurs proies. Mais ce que j’aurais souhaité, c’est qu’au-delà des simples définitions, que les auteurs de ce manuel scolaire insistent sur les facteurs à risque et surtout les conséquences de ces pratiques sexuelles.», ponctue-t-elle.

Elle martèle par ailleurs que cette éducation ne doit pas seulement se faire à l’école. « Elle commence à la maison par les enfants et les aînés ». Notons au passage qu’actuellement, le livre querellé est quasiment introuvable dans les librairies. «Revenez le 15 septembre, nous l’aurons sûrement », assure-t-on à la librairie Saint-Paul à Yaoundé. Il n’est pas certain qu’il soit très acheté.

M.N.M.

Dernière modification le vendredi, 07 septembre 2018 03:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam