Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le Programme  Jeune Observateur d’Election du CIFADDEG rectute bien 1000 personnes âgées entre 17 ans et 60 ans

Oui, le Programme Jeune Observateur d’Election du CIFADDEG rectute bien 1000 personnes âgées entre 17 ans et 60 ans

La réponse est :
Paru le vendredi, 07 septembre 2018 14:03

Un communiqué de mise au point publié ce jour par le fondateur du CIFADDEG  le précise.

Un appel à candidature supposé provenir  du maire d’Ambam, Hyacinthe Mba Mbo, dénommé   « Programme  Jeune Observateur d’Election »  et organisé par le Centre International de Formation Appliquée en Démocratie, Développement, Éthique et Gouvernance (CIFADDEG) est largement diffusé sur les réseaux sociaux depuis le 05 septembre  2018. Ce programme vise à recruter  1000 jeunes  âgés entre 17 ans et 60 ans  qui seront soumis à une formation  à l’observation d’élections entre le 14 et 16 Septembre 2018.  Cet appel à candidature précise par ailleurs leur futur déploiement lors des élections présidentielles du 7 Octobre 2018. Ce programme aurait l’assentiment du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC). Que nenni ! La présidente nationale du CNJC, Fadimatou Yvanna Ousmanou  nie et dément formellement l’information. Dans un communiqué de presse elle précise : « Le CNJC n’est associé ni de près, ni de loin à ce recrutement ». Elle invite par ailleurs les jeunes « à n’accorder aucun crédit à cette démarche qui relève de l’arnaque ».

20644 lettre

Croyant au préalable à une arnaque comme le précise  le communiqué de la présidente CNJC, nous comparons les adresses fournies sur le communiqué du CIFADDEG  à d’autres qui figurent sur des annonces antérieures de la structure.  Dans une des annonces, les numéros de téléphone sont différents et une adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  est fournie. Par ailleurs,  l'adresse physique est la même :  face TOTAL NGOUSSO.  Au bout du fil d’un des numéros, une dame nous confirme qu’il s’agit bien d’un communiqué du CIFFADDEG. Elle atteste également du partenariat avec la CNJC ; de plus, les numéros indiqués sur le communiqué de la structure appartiennent à des responsables du CIFADDEG.

Nous contactons donc ces responsables pour comprendre les raisons de la négation du CNJC.  L’un est Hyacinthe Mba Mbo, Maire de la Commune d’Ambam, Secrétaire Général de l’association Communes et Villes Unies du Cameroun  et par ailleurs fondateur du CIFADDEG.  L'autre est le sous- directeur de la structure qui explique à Stopblablacam qu’il y avait bien un partenariat au préalable qui consistait pour la CNJC qui est déployé sur toute l’étendue du territoire national, à recevoir les dossiers de candidature du Programme. La CNJC devait par la suite les centraliser et les acheminer au siège de la CIFADDEG à Yaoundé.

D'après le fondateur, Hyacinthe Mba Mbo, le dossier de partenariat est traité depuis un mois par les deux parties et des projets de communiqué sont envoyés à la présidente du CNJC qui ne se désiste pas.

Par ailleurs, un communiqué de presse de mise au point que nous soumet Hyacinthe Mba Mbo, indique que du 16 au 20 juillet dernier, le promoteur de la CIFADDEG, maire d’Ambam et Secrétaire  général des CVUC-Sud accompagne le CNJC pour la 10e édition du forum des jeunes du Cameroun. Il était question que le CNJC retourne le service.

 Le 10 août dernier, M. Mba Mbo  fait parvenir à Fadimatou Yvanna Ousmanou   « les informations et la documentation relatives au programme Jeune Observateur d’Élection pour diffusion au sein du réseau CNJC comme convenu (…)». Pourquoi  ce revirement soudain de situation? Le promoteur de la CIFADDEG qui soumet à l’appréciation de Stopblablacam, les documents échangés par les deux parties, pense à un coup de pression exercé sur la présidente du CNJC.

En outre, dans le communiqué de presse de mise au point de la CIFADEGG l’on peut lire que le Programme Jeune Observateur d’Élection suit son cours, « malgré la publication subite (…) par la Présidente du Bureau Exécutif National du CNJC, d’un communiqué (…)».  Le Promoteur du CIFADDEG, y demande par ailleurs « à tous les responsables des démembrements régionaux, départementaux et communaux du CNJC déjà engagés dans les activités du Programme Jeune Observateur d’Election, de continuer (…) en toute quiétude mais à titre personnel ».

Le CIFADDEG est un institut de formation agréé par l’État du Cameroun selon le communiqué de presse (mise au point). Elle offre  plusieurs filières de formation dont la filière Démocratie qui se décline en l’Administration Parlementaire et l’Administration des Elections dont l’une des spécialités est l’Observation électorale  [Voir le communiqué pour plus de détails].

20644 jeune

20644 suite

Dernière modification le vendredi, 07 septembre 2018 17:03

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants