Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Rentrée scolaire 2021-2022 : pourquoi les manuels scolaires sont plus disponibles et accessibles

Rentrée scolaire 2021-2022 : pourquoi les manuels scolaires sont plus disponibles et accessibles

Paru le mardi, 07 septembre 2021 12:10

Le Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (Cnamsmd) se satisfait de la disponibilité de tous les manuels scolaires lors de la rentrée scolaire 2021-2022. Dans une note d’information datée du 3 septembre 2021, son secrétaire permanent, Marcelin Vounda Etoa, justifie cette performance par une double action.

D’abord, les ministres de l’Education de base (Minedub) et des Enseignements secondaires (Minesec) ont validé les listes officielles sensiblement 7 mois avant la rentrée scolaire, alors que le décret du Premier ministre fixe ce délai à 5 mois afin de laisser le temps aux éditeurs pour produire les manuels scolaires.

Il y a aussi la mise en œuvre de l’instruction du Premier ministre obligeant tous les éditeurs de manuels scolaires imprimant à l’étranger de les rapatrier eux-mêmes au Cameroun et de les mettre ainsi plus facilement à la disposition des distributeurs et libraires. Et le Cnamsmd s’est assuré de la présence des manuels scolaires dans les entrepôts de ces derniers.

Ce dernier assure aussi que cette année, contrairement au passé, les manuels scolaires sont accessibles. « L’accessibilité des manuels scolaires suppose aux moins que les prix des manuels scolaires sont à la portée de la bourse des parents aux revenus modestes et sont trouvables partout sur le territoire national », explique Marcelin Vounda Etoa.

Ce dernier note une baisse constante des prix des manuels scolaires depuis 2017. Cette baisse, souligne Marcelin Vounda Etoa, se justifie par le fait que les éditeurs retenus sur les listes officielles ont désormais, seuls, tout le marché du manuel attribué. Par conséquent, ils impriment de plus grandes quantités à des coûts pouvant baisser jusqu’à 50 % avec une répercussion sur le prix de vente des manuels.

Aventuriers véreux

Autre objet de satisfaction pour le Cnamsmd, grâce à une plus grande structuration du réseau de distribution, la commercialisation des manuels s’intensifie et, du coup, les manuels atteignent de plus en plus les coins reculés du pays.

Mais le Cnamsmd regrette le non-respect des listes officielles qui va à l’encontre de la politique du manuel scolaire unique par matière. « Quelques aventuriers continuent, avec la complicité de certains chefs d’établissements de la maternelle, du primaire mais aussi du secondaire surtout de l’enseignement privé, à faire inscrire sur les listes des manuels de certains établissements scolaires des livrets, des cahiers d’activité et des manuels non agréés, vendus parfois plus chers que les manuels agréés », fait observer Marcelin Vounda Etoa. Qui précise qu’il « s’agit d’une activité essentiellement mercantile qui met entre les mains des enfants des manuels dont les contenus sont généralement truffés de fautes et d’inexactitudes scientifiques et idéologiquement suspectes.

Le Cnamsmd annonce la saisine de la Commission nationale anticorruption au sujet de ces pratiques qui s’apparentent à des actes de corruption.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking




A la rencontre de Jean David Nkot, artiste plasticien (part 1)

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes