Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la chirurgie esthétique est pratiquée au Cameroun

Oui, la chirurgie esthétique est pratiquée au Cameroun

La réponse est :
Paru le mercredi, 09 janvier 2019 08:39

Un publicité d’un centre de chirurgie esthétique fait le buzz depuis peu il se dit que cela est pratiqué au Cameroun. Vrai ?

On est bien loin des destinations phares de chirurgie esthétique (Seoul, Bangkok, Rio de janeiro, Venezuela,  Afrique du Sud, Jamaïque, Costa Rica, Phillipines, Etats-unis, Grece) ou des cabinets de chirurgiens esthétiques d’Hollywood et de Beverly Hills... pourtant depuis quelques jours sur Facebook, dans une publication, un centre médical camerounais dénommé « Hadassah Medical Center » propose des services de chirurgie plastique.

28221 Esthe

Alors que cette publication est partagée un peu plus de 400 fois, la plupart des commentaires qui l’entourent sont soit moqueurs, soit sceptiques.  Pourtant, il ne s’agit pas d’une arnaque.

L’homme  qui a eu l’initiative de créer ce centre se nomme  Dr. Sammy Oben  Orock ; C’est un chirurgien plasticien.  Il fait ses études à l’université du Nigéria (Nsukka) où il obtient  un MBBS (Bachelors of Medicine and Surgery), il sera également inscrit à l’université de Yaoundé I en Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, où il obtient un Diplôme d’Études Spécialisées (DES) de Médecine Générale. Il se spécialisera ensuite en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice à l’Université Libre de Bruxelle où il obtient un diplôme inter-universitaire de chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. 

28221 Chirurgie

(Photo Hadassah Medical Center)

De retour au Cameroun, il crée la Fondation Weccare, une association à but non lucratif, dans le but de fournir des soins de santé, d'éducation et d’aider à la réalisation de projets communautaires. Avec cette fondation et l’aide de partenaires comme « smile train » une organisation américaine de bienfaisance qui offre des services de chirurgie corrective aux enfants ayant des fentes labiales et palatines, ou encore avec les Synergies Africaines au Cameroun, il organise depuis quelques années des campagnes d’assistance médicale et de chirurgie dans les milieux civils et pénitentiaire (prisons de Ngoumou, Buéa, Nkondengui…) au Cameroun et en dehors.

Depuis, un peu plus de 5 ans, le Dr. Orock se construit une réputation dans la sous-région Afrique Centrale (particulièrement en Centrafrique où il compte ouvrir une branche de son centre médical) ; selon ses propos et ceux de son personnel, il a à son actif au Cameroun un peu plus de 1400 opérations de chirurgie esthétique.

Le Centre médical Hadassah est une branche de la fondation qui à la différence des activités non lucratives de cette dernière vend les services de chirurgie esthétique en tout genre ; rhinoplastie, botox, greffe de cheveux, reconstruction du visage, transformation du visage, augmentation et réduction mammaire, lipo aspiration (ventre, cuisses, bras, fessier, cou, genoux, jambes, hanches, culottes de cheval), abdominoplastie, lifting des fesses et des poches, …C’est le premier centre privé en Afrique centrale. Le coût du service de chirurgie esthétique comme partout en Afrique y est relativement élevé à cause du prix du matériel et des frais du fret. Au Centre Hadassah, une lipo aspiration vaut 250 000 Fcfa par régions ; Pour une Lipo aspiration abdominale par exemple, le Dr. Sammy Orock explique qu’il faut prévoir 1.000.000 Fcfa ( l’abdomen étant divisé en 4 régions).

Si vous espérez trouver à Hadassah un cabinet luxueux comme celui des docteurs Terry Dubrow et Paul Nassif de l’émission américaine à succès de chirurgie esthétique Botched, vous serez déçu. Le centre médical est un tout petit centre hospitalier, construit dans un cadre privé, mais tout de même assez fourni. Il abrite en son sein un laboratoire,  un bloc opératoire, une salle d’anesthésie, une salle d’eau, d’une salle de réveil, un vestiaire, une buanderie (où le matériel est lavé), une salle de stérilisation. Pour ce qui est du matériel d’opération, le centre possède 2 machines d’anesthésie, un appareil d’intubation audiovisuelle, un aspirateur, un autorégulateur,  2 appareils pour la lipoaspiration, un microscope de chirurgie, des outils de chirurgie plastique et de chirurgie générale, le matériel de nettoyage et de stérilisation de ces outils (sterilinges, d’autoclave et d’appareils à ultraviolet ) , un groupe électrogène de 25 kva, un conservateur d’oxygène, 2 pistolets électriques, 2 tables d’opération, plusieurs tubes d’oxygènes, un compresseur d’air. Le personnel médical n’est pas en reste ; vous y trouverez 2 anesthésistes, 2 médecins assistants,  2 assistantes à la pharmacie, 2 laborantins, 2 infirmiers de bloc et provisoirement 3 médecins Belge.

A notre arrivée sur les lieux le médecin venait de pratiquer sur une patiente venue de Douala une réduction mammaire, que Stopblablacam a eu l’opportunité de voir en salle de réveil.

Situé au quartier Simbock  en passant par le carrefour Damas à Yaoundé,  ce centre abrite également des services de radiologie, de pédiatrie, de médecine générale et de chirurgie générale. On y trouve aussi une pro pharmacie.

Vidéo du bloc opératoire :  https://bit.ly/2FluGIx  (âmes sensibles s’abstenir)

Rose Sende

Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 08:52

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants