Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, il n’y a pas encore de décision officielle relative à l’épreuve d’histoire ou géographie aux examens officiels de la session 2018-2019

Non, il n’y a pas encore de décision officielle relative à l’épreuve d’histoire ou géographie aux examens officiels de la session 2018-2019

La réponse est :
Paru le mardi, 09 avril 2019 17:06

Il paraît qu’en ce début du mois d’avril, les candidats au baccalauréat et au probatoire sont officiellement informés qu’ils composeront respectivement en géographie et histoire. Vraiment ?

Depuis le week-end du 7 avril, l’on reçoit sur les réseaux sociaux des informations au sujet des matières (histoire ou géographie) qui auraient été choisies par le ministère des Enseignements secondaires (Minesec) dans le cadre des examens officiels 2018-2019: baccalauréat, probatoire, Brevet d’études du premier cycle (Bepc).

Dans le message qui est transmis en boucle, l’on peut lire apprend que, les candidats au probatoire technique composeraient en histoire. Ceux du probatoire général, en géographie. Idem pour les candidats au Bacc technique. Pour le Bacc et le probatoire général, ce serait l’histoire. En réalité, il s’agit de fausses informations.

Le Minesec recommande de faire attention aux fake news sur les examens officiels. Et pour cause, d'après les textes organisant ces examens au Cameroun, les informations relatives au choix de l'épreuve d'histoire ou de géographie sont publiées à travers la radio/la télévision nationale et non sur whatsApp.

Aussi, ajoute le Minesec, «lesdites informations sont publiées 15 jours avant le déroulement de chaque examen dans un communiqué officiel signé par les autorités compétentes ». Or, il se trouve que les examens sus nommés sont programmés à partir du mois de mai prochain. Il n’est donc pas possible qu’au 7 avril, l’on sache déjà quelle matière a été choisie pour chacun de ces examens officiels.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants