Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé : un festival international de balafon pour promouvoir l’intégration nationale

Yaoundé : un festival international de balafon pour promouvoir l’intégration nationale

Paru le lundi, 11 avril 2022 16:42

Le Musée national de Yaoundé abrite, du 12 au 16 avril prochain, la toute première édition du festival international de balafon « Nja’Nja M’Ndzang ». Après un premier projet avorté en 2021, l’événement va proposer une sélection d’instrumentistes camerounais, maliens et suisses, dont les célèbres balafonistes Ba Banga Nyeck (Cameroun) et Aly Keita (Mali), selon les organisateurs. L’objectif est notamment de mieux faire connaître le balafon dans son rôle d’élément intégrateur.

« Le festival Nja’Nja M’ndzang renvoie à une commémoration du balafon. À travers le mot “Ndzang”, il traduit la convergence des quatre aires culturelles qu’on retrouve au Cameroun, et partant, des différents types de balafons, d’où l’unicité dans l’appellation malgré quelques différences au niveau de la conception, la confection des gammes, etc.», précise l’association Cultura, à l’origine de cette initiative soutenue par le ministère des Arts et de la Culture (Minac).

D’où le thème retenu : « Le Balafon, entre tradition et modernité, source et ressource d’une culture de paix et d’intégration nationale ». Ce festival devrait également permettre de promouvoir la diversité culturelle à travers le balafon en tant que forme et moyen d’expression culturelle, tout en valorisant le patrimoine culturel immatériel camerounais. Le balafon ou xylophone africain est composé d’un support (cadre) en bois ou en bambou sur lequel sont disposées et fixées des calebasses servant de caisse de résonance. Il est utilisé au Cameroun lors de diverses cérémonies (religieuses, funéraires, etc.). 

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes