Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le numéro +264866699666 ne vous tuera pas si vous décrochez

Non, le numéro +264866699666 ne vous tuera pas si vous décrochez

La réponse est :
Paru le mardi, 12 février 2019 18:38

Il se dit que les appels de numéros de téléphones tueurs sont de retour. Vrai?

Un lecteur de Stopblablacam nous soumet le 8 février dernier, un message d’alerte dans lequel il est dit que le numéro de téléphone +264866699666,  portant un indicatif de la Namibie aurait été la veille, à l'origine de la mort de « 11 personnes »  à Yaoundé. Les victimes seraient décédées marquées du nombre 666, encore appelé « chiffre de la bête » (du diable); dans la religion, ce nombre est associé au mal.

Sur « unknownphone », un service inversé de recherche de numéros de téléphone, des usagers commentent : «  ce numéro est supposé tuer des gens », « apparemment si vous recevez un appel de ce numéro, il vous tuera»…

30308 in 1 SBBC Non le numro 264866699666 ne vous tuera pas si vous dcrochez

Dans le message d’alerte, les personnes décédées ne sont pas identifiées; le texte n’est pas non plus précis sur la zone exacte où les évènements se produisent. Il s’agit d’un hoax!

Il apparait dans sa première version en 2009 en Egypte. D’après hoax-slayer, un site web spécialisé dans la recherche d'hoaxes qui écrit sur ce sujet, le message d’alerte de l’époque indiquait que des personnes avaient souffert d'hémorragies cérébrales mortelles après avoir reçu un message sur leur téléphone portable. Le même canular est repris au fil des années sous les formes de rumeurs d'appels ou de sms qui tuent dans divers pays ; et à chaque fois, le numéro change.

30308 in 2 SBBC Non le numro 264866699666 ne vous tuera pas si vous dcrochez

En 2017,  dans un article de Stopblablacam intitulé « Y a-t-il un risque de mourir en décrochant les appels téléphoniques des numéros tels que +685 849 3472  quelques-uns sont énumérés. D’autres sites web en outre spécialisés dans la recherche d'hoaxes, ou généralisés  évoquent des numéros commençant par +233, +229, +1, +91, ou encore +250.

Au Cameroun, ce type d' hoaxes est diffusé la première fois en 2012. A l’époque, la psychose qu’il provoque oblige le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Pierre Biyiti bi Essam à produire un communiqué. Ce qu’il fait le 10 décembre 2012 en invitant les usagers de téléphones à «éviter de se laisser abuser par des individus en mal de sensation».

Dans sa version actuelle avec le +264866699666, le hoax de "l'appel tueur" est d'abord relayé en Juin 2015, sur un forum de discussions nigérian dénommé « ₦airaland Forum ». Il est par la suite revisité en mai 2018 et est publié sur le compte personnel  d’un usager facebook du nom de « Maite Peroni »; désormais les évènements rapportés dans le texte sont localisés à Yaoundé.

Ce type de numéros ne vous tuera pas si vous y décrochez! Par contre, M. Essomba, ingénieur de télécommunications, anciennement en service au ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel)  explique dans une précédente publication que des « pirates camerounais peuvent  camoufler l’indicatif du pays pour utiliser ceux d’ailleurs et arnaquer». Il peut par ailleurs quelques fois s'agir de spams vocaux, lorsque le téléphone ne sonne qu’une fois (Bip); ou encore, dans le cas d'un appel, de proches qui tentent de vous joindre.

Rose Sende

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants