Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, cette photo ne montre pas une classe inondée au Cameroun

Non, cette photo ne montre pas une classe inondée au Cameroun

La réponse est :
Paru le lundi, 13 mai 2019 08:53

Un cliché sur les réseaux sociaux prétend montrer des élèves d’une école primaire camerounaise assis sur des pierres au milieu d’une flotte. Vraiment ?

Une photo, partagée depuis peu, sur WhatsApp notamment, prétend montrer une salle de classe d’une école primaire inondée au Cameroun. Le cliché montre des élèves assis sur des pierres au milieu d’une flotte boueuse. A l’arrière-plan, l’on aperçoit une affiche de campagne du chef de l’Etat Paul Biya pour l’élection présidentielle du 7 octobre dernier.

35671 enfants

Il n’y a pas d’affiche de Paul Biya sur la photo originale.

En réalité, cette photo a été prise au Kenya, précisément à l’école primaire de Mangororo à Ganze, dans le comté de Kilifi. En effectuant des recherches sur Internet, on la retrouve sur plusieurs sites en anglais et en swahili, la langue nationale du Kenya. Pesacheck.com, un site de vérification de fake news en Afrique de l’est, en parle dans un article publié le 9 mai dernier.

Le site renseigne que ce cliché a été pris à la suite des inondations provoquées par des pluies torrentielles qui se sont abattues dans la région. Le député Teddy Mwambire, représentant du comté de la circonscription de Ganze, a d’ailleurs confirmé l’authenticité de cette photo en la publiant sur sa page Facebook, affirmant que plus de 30 écoles de la circonscription sont dans un état pire que celui de l'école primaire de Mangororo. Sur la photo originale, aucune affiche de campagne du président Paul Biya, preuve que celle-ci a été rajoutée pour donner l’illusion que la scène se déroule au Cameroun.

35671 reseaux

NTV Kenya, une chaîne de divertissement général kenyane, a également fait un reportage dessus en swahili. La vidéo, en ligne depuis jeudi dernier, totalise quelque 540 vues. Aux dernières nouvelles, la députée Aisha Jumwa a fait un don de cinquante tables-bancs à l’école primaire de Mangororo, à la suite de la polémique née au Kenya sur les conditions déplorables d’apprentissage des élèves de cet établissement après la diffusion de cette photo.

Patricia Ngo Ngouem

Dernière modification le lundi, 13 mai 2019 08:59
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants