Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Minac et le Feicom s’associent pour promouvoir la lecture et la production littéraire

Le Minac et le Feicom s’associent pour promouvoir la lecture et la production littéraire

Paru le mercredi, 14 juillet 2021 17:45

Le ministère des Arts et de la Culture (Minac) et le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) viennent de signer un protocole d’accord pour la promotion de la lecture et de la production littéraire. Ce partenariat lie les deux parties pour une durée de trois ans renouvelables. Il y a quatre ans, le Feicom a lancé un concours littéraire pour encourager la lecture et l’écriture au sein de l’institution. Une initiative saluée par les pouvoirs publics qui voient dans ce concours un moyen de détection de nouveaux talents littéraires.

« C’est dans ce cadre que nous avons demandé au Minac de nous apporter toute son assistance technique, car nous avons des écrivains en herbe et ceux ayant toute leur autonomie qui produisent des livres dans divers domaines. Nous encourageons cela pour que la sclérose intellectuelle ne s’installe pas au Feicom », a déclaré son directeur général, Philippe Camille Akoa, dans des propos rapportés par le quotidien gouvernemental Cameroon tribune.

Le Minac va ainsi collaborer et accompagner le Feicom dans les différentes activités culturelles qu’il va organiser. « Nous travaillons souvent avec cette institution sous cette activité, mais on formalise simplement le partenariat qui a commencé longtemps et qui permettra qu’il y ait un meilleur suivi de cette activité », selon Edmond Mballa Elanga VII, directeur du livre et de la lecture au Minac, cité par la même source.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




A la rencontre de Jean David Nkot, artiste plasticien (part 1)

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes