Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Annoncée pour morte à plusieurs reprises, la chanteuse Nguea Laroute est finalement décédée

Annoncée pour morte à plusieurs reprises, la chanteuse Nguea Laroute est finalement décédée

Paru le lundi, 15 juin 2020 09:02

Le monde musical à nouveau endeuillé. Après Claude Ndam vendredi, c’est au tour de Nguea Laroute, communément appelée Mama Nguea, de quitter la scène. Annoncée pour morte à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux par le passé, la chanteuse est finalement décédée dimanche 14 juin 2020 à son domicile au quartier Kotto à Douala, des suites d’une longue maladie. Son décès est confirmé par sa famille et ses proches. « C’est vrai, Mama Nguea est morte. Je suis à l’Hôpital général pour les formalités administratives en vue de mettre son corps à la morgue », a déclaré l’artiste Papillon, son frère, joint au téléphone en mi-journée.

La famille de Mama Nguea indique qu’après un séjour de sept jours à l’hôpital de la garnison militaire à Bonanjo pour un contrôle médical, la chanteuse de makossa avait été autorisée à rentrer chez elle. Son état de santé semblait s’être amélioré. Mais à la surprise générale, elle est tombée dans le coma vendredi et a perdu l’usage de la parole. Samedi, elle est revenue à elle et a semblé reconnaître les gens autour d’elle. Avant de rendre l’âme le lendemain à 11h.

De son vrai nom Louise Koubinom, Nguea Laroute souffrait de diabète depuis une quinzaine d’années. Elle avait été amputée d’une première jambe en octobre 2019, puis de la seconde en janvier 2020. Elle avait lancé un appel à l’aide dans une vidéo diffusée en août 2019 sur les réseaux sociaux, afin de récolter les fonds nécessaires pour couvrir ses soins médicaux. Le ministère des Arts et de la Culture (Minac) lui avait notamment accordé un appui financier de 2 millions de francs CFA.

Auteure de 6 albums en 30 ans de carrière, Mama Nguea a marqué les esprits avec des titres comme « Désillusion », « Chauffer moteur » ou « Soleil de décembre ». Elle préparait un nouvel album dont l’un des titres, arrangés par Toto Guillaume, devait sortir courant 2019. Mais ses problèmes de santé l’amenaient davantage à fréquenter les hôpitaux que les studios d’enregistrement. Connue aussi pour son maquillage extravagant, Mama Nguea a été sacrée artiste féminine de l’année au Canal 2’Or en 2004. Élevée au rang de chevalier de l’ordre national de la valeur, elle aurait fêté ses 60 ans le 2 juillet prochain.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi:

https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/0402-3276-une-fois-encore-non-mama-nguea-n-est-pas-decedee

https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/2002-2467-non-la-chanteuse-nguea-laroute-n-est-pas-mourante

Dernière modification le lundi, 15 juin 2020 09:16

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam