Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, Petit pays ne prononce pas le nom de Maurice Kamto dans l’une de ses chansons

Non, Petit pays ne prononce pas le nom de Maurice Kamto dans l’une de ses chansons

La réponse est :
Paru le lundi, 15 octobre 2018 06:28

De nombreux militants du MRC soutiennent que le célèbre chanteur magnifie nommément leur leader, dans l’un de ses nouveaux titres. Vrai ?

L’un des récents titres de Petit Pays, chanté en langue Duala, a été très partagé la semaine dernière sur les réseaux sociaux. « Rabba Rabbi, le grand maître, reconnait et chante la victoire de Kamto dans ce morceau », jurent certains mélomanes manifestement non avertis.

23085 arme

A l’écoute de ladite chanson, il y a effectivement les syllabes «kam-to» par endroit ; dans le refrain précisément. Pour avoir la bonne traduction, quoi de mieux que des natifs Duala pour décrypter les lyrics (paroles).

« On n’y parle pas de l’opposant Maurice Kamto, mais alors pas du tout ! », lâche Solange Eyango (nom d’emprunt) en riant aux éclats. «Petit pays parle d’  EBOK’A MUTOA, qui en langue Duala signifie VIEILLE VOITURE, garée, abandonnée », explique un autre locuteur du Duala. On apprend de ces deux qu’en réalité, le chanteur se fait le porte-parole d’une femme éplorée.  Elle dit qu’elle passe son temps à s’occuper de son mari mais que celui-ci a fini par l’abandonner comme une vieille voiture. L’artiste mime au passage le bruit d’un vieux véhicule qu’on peine à démarrer, en  lançant un « Tchou tchou tchou ». En somme, la femme de la chanson  déplore l’ingratitude de son homme.

Politique

 Ce morceau très enlevé et dansant est extrait du double album de Petit Pays intitulé « RENAISSANCE ». Il est officiellement sorti le 1er septembre 2018. Le titre de ce énième opus fait croire à certains que le « Numéro 1 mondial » est un militant du Mouvement pour la RENAISSANCE du Cameroun (MRC). Le leader de ce parti de l’opposition, Maurice Kamto, est parmi les 9 candidats à l’élection présidentielle du 7 octobre dernier.

Petit Pays a réfuté toute proximité et les prétendus accords financiers avec le MRC pour la récente campagne électorale. « Je chante pour l’Afrique, pour le monde entier », dit-il dans une vidéo (https://www.facebook.com/pmballa2/videos/1993062997436907/) où il dénonce toute récupération politique. L’on se souvient que dans l’une de ses chansons de l’époque, il a scandé : « Je ne fais pas la politique. Je ne fais pas la politique. C’est pas bon! C’est pas bon ! ». A bon entendeur…

Monique Ngo Mayag

Lien de la chanson sous fond de récupération politique

https://www.youtube.com/watch?v=oZnQrRvpddM

Dernière modification le lundi, 15 octobre 2018 07:11

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants